Nouvelles recettes

Washington, DC accueille un concours de gâteaux au crabe

Washington, DC accueille un concours de gâteaux au crabe


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'un des principaux débats culinaires de la région de D.C. a toujours été de savoir quel restaurant sert le mieux le crabcake. Eh bien, le 9 juin, de midi à 15 heures, ceux qui assistent à un concours de crabcake D.C. peuvent décider et goûter eux-mêmes. L'Institut américain du vin et de la gastronomie et Wolfgang Puck La source restaurant accueille cette huitième bataille annuelle de crabcake qui vise à sensibiliser aux initiatives locales et durables de fruits de mer et à générer des fonds pour des stages culinaires, des bourses et des programmes éducatifs.

Le concours opposera huit des meilleurs chefs de la région les uns aux autres dans une confrontation au crabcake qui mettra en vedette exclusivement des crabes bleus du Maryland. Les chefs participants de cette année comprennent :

Kyle Bailey, chef exécutif, Bouleau & Orge
Jeff Black, propriétaire et chef exécutif, Groupe de restaurants noirs
Chris Clime, chef exécutif, PassionPoisson
John Critchley, chef exécutif, STEAK BOURBON
Spike Gjerde, copropriétaire et chef exécutif, Cuisine des bois
Matt Hagan, chef de cuisine, Bar & Grillades à Moules
Russell Smith, chef exécutif, Wolfgang Puck Traiteur
David Stein, chef exécutif, Tony & Joe's

Le chef gagnant, qui sera sélectionné par un jury composé d'un représentant de l'American Institute of Wine and Food, de chefs et de membres des médias, recevra des fonds pour soutenir un stagiaire en cuisine dans sa cuisine.

Scott Drewno, chef exécutif de La Source, et Ris Lacoste, chef exécutif/propriétaire de Ris, animera l'événement et dirigera la tombola en direct.

Les billets coûtent 70 $ par personne et comprennent des goûts de tous les crabcakes, des stations d'huîtres remplies d'huîtres de la Chesapeake, de la bière fournie par la société brassicole d'Alexandrie Port City et des stations de vin.

Teresa Tobat est la rédactrice en chef de la ville de voyage de Washington, D.C. pour The Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @ttobat88. Voir son site Web à teresaktobat.com.


Le chef Scott Drewno a grandi au cœur de la région viticole de Finger Lakes à New York, une région rurale connue pour ses vignobles et ses fermes familiales. Regarder sa mère transformer les produits frais et de saison des stands de la ferme locale en tartes bouillonnantes et en cordonniers a d'abord piqué son intérêt pour la cuisine et a planté la graine de l'ambition culinaire de Drewno.

Drewno a rejoint le Wolfgang Puck Fine Dining Group en 1998. Chez Chinois, il a appris à fusionner les techniques de cuisine française avec des saveurs asiatiques vibrantes. Chez Spago, il a compris l'importance de ne commencer qu'avec les meilleurs ingrédients. Drewno a approfondi ses connaissances et a consolidé sa passion pour les cuisines asiatiques au Vong de Jean-Georges Vongerichten et au Ruby Foo's de Stephen Hansen.

En 2007, Wolfgang Puck a choisi Drewno comme premier chef exécutif de The Source. Le restaurant a reçu de nombreuses distinctions, notamment des critiques trois étoiles du Washington Post et du Washingtonian Magazine. La Restaurant Association of Metropolitan Washington (RAMW) a décerné à The Source le « Nouveau restaurant de l'année » en 2008 et le « Restaurant gastronomique de l'année » en 2011. Drewno a reçu le prix convoité de « Chef de l'année » en 2010 et à nouveau en 2016 En 2012 et 2013, Drewno a été demi-finaliste pour le prix James Beard du « Meilleur chef Mid-Atlantic ».

Drewno a remporté de nombreux concours culinaires au profit de causes importantes, notamment le concours DC Crab Cake, Pig Out for Diabetes et le Capital Food Fight de DC Central Kitchen. Il a remporté l'étape de Washington, DC de Cochon 555 (deux fois), un concours culinaire itinérant faisant la promotion d'un élevage durable de porcs de race patrimoniale, et a remporté le concours de barbecue Cochon 555 Heritage Fire. Drewno siège au conseil d'administration de la RAMW et est membre honoraire du conseil d'administration du DC Food & Beverage Collective. Chaque année, Drewno organise des événements de collecte de fonds pour le DCFBC et l'unité mobile de mammographie de l'hôpital universitaire George Washington, deux causes qui lui tiennent à cœur.

En 2017, The Fried Rice Collective a été formé avec son premier restaurant CHIKO, un concept sino-coréen et décontracté. Zagat a salué le restaurant comme l'une des « ouvertures de restaurants les plus importantes de DC en 2017 ». En 2018, le restaurant a été nominé comme demi-finaliste pour le prix James Beard du « meilleur nouveau restaurant ». Tom Sietsema (The Washington Post) a récemment attribué à CHIKO 3 étoiles (Excellent), déclarant que "La dernière définition du crack à Washington est le poulet "orange" de CHIKO sur Capitol Hill." en 2018, CHIKO a également été reconnu par le Washingtonian pour les 100 meilleurs restaurants de DC et a également reçu une note de 3 étoiles pour le nouveau concept.


Livre de recettes Kinkead : recettes du premier restaurant de fruits de mer de Washington D.C.

« Kinkead's Cookbook » du chef exécutif / propriétaire Bob Kinkead est un livre de cuisine de restaurant qui réussit à nous donner quelque chose de véritablement nouveau, ou du moins de nouveau dans mon monde de connaissances sur la nourriture. Cela le place haut dans les rangs des livres de cuisine de restaurant que j'ai examinés au cours de la dernière année. Ce n'est pas une très grande surprise, car Kinkead et son restaurant sont largement exposés sur le Food Network en tant que « meilleur » endroit pour manger à Washington, DC et avec une couverture des efforts du sous-chef Tracy O'Grady au Bocuse D' Ou la compétition il y a quelques années. D'après ce que j'ai vu de Kinkead avant d'ouvrir ce livre, il s'agit d'un chef talentueux, sensé et soucieux du succès des restaurants indépendants dans tout le pays, pas seulement de ses propres établissements.

La principale contribution de ce livre à la compréhension des fruits de mer par l'amateur est le fait que le consommateur moyen ne peut tout simplement pas acheter systématiquement la même qualité de poisson que ceux achetés régulièrement par les grands restaurants. Il s'agit simplement de savoir qui donne les meilleures affaires aux fournisseurs. Une femme au foyer de DC peut dépenser 50 $ par semaine chez son poissonnier local. Kinkead's dépensera 50 000 $ au cours de la même semaine, les livraisons étant inspectées par des experts en matière de sélection de poisson. La ménagère achètera des choses qui ont pu être sur la glace pendant deux à quatre semaines à partir du moment où le poisson a été pêché. Le restaurant a de bonnes chances d'obtenir du poisson pêché il y a environ une semaine. Tout cela me fait me demander pourquoi personne n'a soulevé cela avant. Il semble que beaucoup de discussions sur l'achat de poisson, y compris les voyages de sommités telles que Wolfgang Puck et Masaharu Morimoto sur les quais pour inspecter le poisson, soient en grande partie des séances de photos. Ces chefs chevronnés ne le font tout simplement pas régulièrement. Mis à part le scoop sur les réalités de l'achat de poisson, Kinkead donne tous les conseils habituels, un peu plus approfondis que la plupart des sources, sur l'évaluation de la fraîcheur du poisson sur le marché. Sa principale contribution à notre approche pratique du poisson est de l'acheter entier et de boucher nous-mêmes les petites beautés.

Une autre contribution majeure de Kinkead à nos connaissances sur les restaurants haut de gamme est le fait que des dizaines de choses contribuent au succès ou à l'échec d'un nouveau restaurant, beaucoup n'ayant aucun lien avec la qualité de la nourriture. Il les déroule sans donner beaucoup de conseils sur la façon de les contrôler, mais il les utilise pour soutenir les restaurants indépendants au lieu d'aller dans les grandes chaînes de restaurants. Le premier concerne la bonne nourriture. Ce dernier est une question d'argent.

Kinkead donne également un bref exposé sur ce qui fait un bon cuisinier. Cette information n'est pas très nouvelle, car elle identifie le goût, la maîtrise du feu, la connaissance de la chimie et les compétences avec les outils, en particulier les couteaux, comme les pierres angulaires des bonnes compétences de chef. L'élément le plus notable de cette liste est que Kinkead approuve la compréhension scientifique en tant que contribution à une bonne cuisine, et pas seulement une connaissance pratique approfondie du comportement des aliments.

En ce qui concerne la façon dont Kinkead s'attend à ce que nous abordions ses recettes, il déclare qu'il possède environ 1200 livres de cuisine, et à l'exception de quelques recettes de pâtisserie, il n'a jamais suivi aucune des recettes de ces livres, bien qu'il soit entièrement autodidacte. Ainsi, cet auteur très franc ne s'attend pas à ce que le lecteur choisisse une recette précise et la suive à la lettre. Il est également assez franc en disant que bon nombre de ces recettes sont difficiles et nécessitent une certaine habileté en cuisine. Ce n'est pas un livre de cuisine pour le novice. Cela ne veut pas dire qu'un novice ne peut pas en tirer des leçons. L'un de mes exemples préférés de sagesse professionnelle se trouve dans la recette des beignets de crabe, un standard de la baie de Chesapeake s'il en est un. Jusqu'au moment où j'ai lu cette recette, j'ai toujours pensé que la méthode standard pour cuisiner un gâteau au crabe était de le faire frire dans environ un demi-pouce d'huile. Kinkead dit que les méthodes fortement préférées sont la sautée ou la cuisson au gril. Qui savait?

À l'exception des desserts, la grande majorité des recettes de ce livre concerne les plats de poisson et crustacés, les apéritifs et les amuse-bouche. Et, comme vous pouvez vous y attendre, la pêche et les traditions de la baie de Chesapeake influencent fortement les plats de fruits de mer. Il y a aussi une certaine influence irlandaise dans les plats de légumes et d'accompagnement, avec d'excellentes recettes de pommes de terre, notamment un gratin, un champ, des pommes de terre Matthew et un strudel de pommes de terre, de chou et de poireaux. Les entrées de viande sont également réparties entre la volaille, le lapin, l'agneau et le bœuf.

Je considère souvent que l'espace qu'un livre de cuisine de restaurant consacre aux « Bases » est un gaspillage d'espace. Mais, comme le livre « Bouchon » de Thomas Keller, Kinkead rend cette section suffisamment complète pour faire une excellente référence pour d'autres livres de recettes de poisson. Non seulement Kinkead couvre beaucoup de préparations que d'autres oublient, mais il donne des détails sur des préparations que d'autres oublient comme le conseil de retirer les branchies des têtes de poisson avant de les utiliser en bouillon. Bien que j'utilise souvent les recettes de base d'un auteur comme moyen de juger son livre, je dois considérer les recettes de Kinkead comme la voix de l'autorité par rapport à laquelle je mesurerais d'autres livres. Il n'enfreint tout simplement aucune des règles que j'ai vues sur les actions et m'en donne quelques-unes que je ne connaissais pas.

Kinkead propose un certain nombre de barres latérales intéressantes sur une grande variété de choses, y compris le service du vin et les types de poisson. Il est également un défenseur de la chaleur faible à modérée lors des sautés. Je l'ajoute à Tom Colicchio et à d'autres qui ne sont pas d'accord avec les enseignants comme Mario Batali qui parle souvent de casseroles « brûlantes ».

Si vous aimez cuisiner du poisson et des crustacés, vous devez acheter ce livre. C'est un peu cher, mais ça vaut le coût.


Washington, D.C. accueille un concours de gâteaux au crabe - Recettes

Le chef Scott Drewno a grandi au cœur de la région viticole de Finger Lakes à New York, une zone rurale connue pour ses vignobles et ses fermes familiales. Regarder sa mère transformer les produits frais et de saison des stands de la ferme locale en tartes bouillonnantes et en cordonniers a d'abord piqué son intérêt pour la cuisine et a planté la graine de l'ambition culinaire de Drewno.

Drewno a rejoint le Wolfgang Puck Fine Dining Group en 1998. Chez Chinois, il a appris à fusionner les techniques de cuisine française avec des saveurs asiatiques vibrantes, et chez Spago, il a compris l'importance de commencer avec les meilleurs ingrédients. Drewno a ensuite approfondi ses connaissances et consolidé sa passion pour les cuisines asiatiques chez Vong de Jean-Georges Vongerichten et Ruby Foo's de Stephen Hansen.

En 2007, Wolfgang Puck a choisi Drewno comme premier chef exécutif de The Source. Le restaurant a reçu de nombreuses distinctions, notamment des critiques trois étoiles du Washington Post et du Washingtonian Magazine. La Restaurant Association of Metropolitan Washington (RAMW) a décerné à The Source le « Nouveau restaurant de l'année » en 2008 et le « Restaurant gastronomique de l'année » en 2011. Drewno lui-même a reçu le prix convoité de « Chef de l'année » en 2010 et à nouveau en 2016 et a été nominé deux fois comme demi-finaliste pour le prix James Beard du « Meilleur chef Mid-Atlantic ».

Drewno a remporté de nombreux concours culinaires au profit de causes importantes, notamment le concours DC Crab Cake, Pig Out for Diabetes et le Capital Food Fight de DC Central Kitchen. Il a remporté l'étape de Washington, DC de Cochon 555 (deux fois), un concours culinaire itinérant faisant la promotion d'un élevage durable de porcs de race patrimoniale, et a remporté le concours de barbecue Cochon 555 Heritage Fire.

Il siège également au conseil d'administration de la RAMW et est membre honoraire du conseil d'administration du DC Food & Beverage Collective. Chaque année, Drewno organise des événements de collecte de fonds pour le DCFBC et l'unité mobile de mammographie de l'hôpital universitaire George Washington, deux causes qui lui tiennent à cœur.

En 2017, il a formé The Fried Rice Collective avec son collègue chef Danny Lee et le restaurateur Andrew Kim, et ils ont ouvert leur premier restaurant, CHIKO, à Capitol Hill. Salué par Zagat comme l'une des « ouvertures de restaurants les plus importantes de DC en 2017 », CHIKO a été nominé par la James Beard Foundation en tant que demi-finaliste pour le « Meilleur nouveau restaurant » et a ensuite reçu un RAMMY de la Restaurant Association pour ladite catégorie.

Tom Sietsema, du Washington Post, a attribué 3 étoiles à CHIKO (Excellent), déclarant que "La dernière définition du crack à Washington est le poulet "orange" de CHIKO sur Capitol Hill.» C'était également la troisième année consécutive que le Washingtonian Magazine a nommé CHIKO l'un des 50 meilleurs restaurants de DC, lui attribuant une prestigieuse note de 3 étoiles. En raison de la popularité écrasante du restaurant, The Fried Rice Collective a finalement ouvert deux autres emplacements aux États-Unis : l'un à DuPont Circle à Washington, DC et l'autre à Encinitas, en Californie.

Surfant sur la vague du succès, Drewno et The Fried Rice Collective ont décidé d'ouvrir un deuxième concept en 2019. Anju, un amalgame sophistiqué de saveurs coréennes traditionnelles et de techniques de cuisine modernes, a récemment été nommé meilleur restaurant de DC par le Washingtonian Magazine. Anju a été présenté dans plusieurs publications nationales et locales, telles que Food and Wine, Travel and Leisure, Forbes, Wall Street Journal, Men's Health, Lucky Peach, Zagat, Washington Post, Washingtonian et bien d'autres.

Danny Lee

Musicien, biologiste et assistant juridique ne sont que quelques-uns des chapeaux que Danny Lee a essayés avant de trouver sa toque parfaite en tant que chef et propriétaire de Mandu, un restaurant coréen traditionnel à Washington, DC.

Habituée de la restauration, la mère de Lee, Yesoon Lee, également chef de Mandu, possédait une sandwicherie dans la vieille ville d'Alexandrie, en Virginie, dans les années 1980 et, à la fin des années 90, un magasin de plats à emporter Charlie Chiang Kwai à l'aéroport national Reagan. . C'est à Charlie Chiang Kwai que Lee a appris les bases de la gestion d'un établissement de restauration. Il a cimenté ses connaissances en restauration à Oceanaire, où il a travaillé sous la direction du chef Rob Klink qui l'a formé à la fois sur le côté managérial et culinaire de l'industrie alimentaire.

En 2006, Lee et sa mère ont décidé d'ouvrir leur propre restaurant, un qui a mis en valeur leurs atouts et représenté leurs traditions culinaires et leur culture. Ils ont ouvert le premier emplacement de Mandu près de Dupont Circle en novembre 2006 et cinq ans plus tard, le deuxième dans le quartier Mount Vernon Triangle de DC.

Mandu a remporté le prix du «Meilleur coréen» dans le Washington City Paper chaque année depuis 2010 en plus d'être présenté dans plusieurs publications locales et nationales. Mandu a également été reconnu comme un restaurant recommandé dans le premier numéro du Guide Michelin à Washington, DC en 2016 et à nouveau en 2017. À l'automne 2016, Lee et sa mère ont été invités à Londres pour présenter un menu de dégustation coréen pendant une résidence de deux semaines à Mandu. au restaurant Carrousel.

En 2017, Lee a lancé un nouveau groupe de restaurants avec Andrew Kim et le chef Scott Drewno, appelé The Fried Rice Collective. Le premier restaurant du groupe, CHIKO, a ouvert ses portes en juillet 2017 sur Barrack's Row à Washington, DC, servant une cuisine chinoise et coréenne moderne dans un environnement amusant et décontracté.

CHIKO a immédiatement suscité un intérêt local et national lors de son ouverture, notamment en étant nommé l'un des meilleurs nouveaux restaurants de 2017 par le Washingtonian Magazine avec une note de trois étoiles. Le Washington Post a également présenté CHIKO dans son guide des restaurants d'automne 2017 comme l'un des dix meilleurs restaurants de la ville avec le critique gastronomique du Post, Tom Sietsema, donnant à CHIKO une note de trois étoiles.

En raison du succès retentissant de CHIKO, Lee et The Fried Rice Collective ont décidé d'ouvrir un deuxième restaurant et, par conséquent, Anju est né. Fusionnant des techniques de cuisine modernes avec des saveurs coréennes traditionnelles, leur nouvelle entreprise a récemment été nommée meilleur restaurant du district par le Washingtonian Magazine. En plus de la distinction susmentionnée, le travail de Lee à Anju a été récemment reconnu par la prestigieuse James Beard Foundation, ce qui lui a valu une nomination en demi-finaliste en tant que meilleur chef Mid Atlantic. En plus de cet incroyable honneur, Lee a figuré dans plusieurs publications nationales et locales, telles que Food and Wine, Travel and Leisure, Forbes, Wall Street Journal, Men's Health, Lucky Peach, Zagat, Washington Post, Washingtonian et de nombreux Suite.


Contenu

Concurrents Modifier

    (New Orleans, LA) a vaincu Mario Batali dans Battle Andouille dans la saison 3 de Chef de fer Amérique. (San Francisco, CA) a perdu contre Batali dans Battle Garlic, dans la saison 4. (Santa Monica, CA) Chef de cuisine chez Josie à Santa Monica, Californie, et co-animateur de Fine Living's Shopping avec des chefs. (San Francisco, CA) a battu Batali dans Battle Shrimp dans la saison 2. (San Diego, CA) Chef de cuisine à El Bizcocho au Rancho Bernardo Inn en Californie. (Washington, DC) qui a perdu contre Bobby Flay dans Battle Peas dans la saison 3. (New York, NY) qui a égalé Masaharu Morimoto dans Battle Black Bass dans la saison 2. (Cleveland, OH) qui a perdu contre Masaharu Morimoto dans Battle Asparagus in Season 2.

Juges Modifier

Le concours a été jugé par l'écrivain culinaire Michael Ruhlman, Bon appétit le rédacteur en chef du restaurant Andrew Knowlton et la restauratrice Donatella Arpaia. [4]

Progrès du concurrent Modifier

Résultats Modifier

Épisode 1 Modifier

  • Défi 1 : Vitesse
  • Un défi de vitesse dans lequel les chefs doivent désosser un poulet, fileter un saumon, ouvrir suffisamment de noix de coco pour produire deux tasses de lait de coco, écailler six huîtres et palourdes, français un carré d'agneau et trancher un carré de 4 pouces (100 mm ) bande de daikon suffisamment fine pour lire le papier journal en 15 minutes.
  • GAGNANT : Aaron Sanchez
  • Défi 2 : Artistique
  • Les chefs sont mis au défi de préparer des desserts : un avec n'importe quel ingrédient disponible et le second avec des ingrédients salés. Chaque chef sélectionne l'un des ingrédients salés suivants : poisson-chat, tripes, épaule de bœuf, chorizo, confit de canard, bacon, œufs de saumon ou calamar en fonction de l'ordre de leur arrivée dans le défi Speed. Les chefs ne sont pas autorisés à utiliser du beurre, du sucre ou du fromage à moins qu'ils ne le fabriquent eux-mêmes.
  • GAGNANT : John Besh
  • ÉLIMINÉ : Traci Des Jardins
  • Première diffusion : 7 octobre 2007

Épisode 2 Modifier

  • Défi 3 : Simplicité
  • Les chefs ont 30 minutes pour préparer six plats d'une bouchée (amuse-bouche) qui illustrent le mieux leur style de cuisine. En raison de sa victoire dans le défi artistique de l'épisode 1, le chef Besh a l'avantage de sélectionner d'abord ses ingrédients, ainsi que l'ordre dans lequel les chefs présentent leurs plats. Les chefs servent de juges pour les plats des uns et des autres. Le chef Sanchez comprend mal les règles et ne parvient pas à finir de préparer plus d'une seule portion de son plat, décidant lors du jugement de donner son plat au chef Besh pour qu'il le déguste.
  • GAGNANT : Michael Symon
  • Défi 4 : Innover
  • Après une brève introduction aux ingrédients et appareils spéciaux (et avec la tutelle du chef Wylie Dufresne lors d'une apparition spéciale), les chefs ont 90 minutes pour "jouer" avec ces articles afin de les incorporer dans leur style de cuisine. Les chefs ont ensuite 90 minutes pour préparer un plat en utilisant des ingrédients innovants (par exemple, de la gomme xanthane, de l'azote liquide) et des appareils innovants (par exemple, un thermoplongeur, un anti-grill) pour préparer un seul plat pour les juges. Avec sa victoire dans le défi 1 de cette manche, le chef Symon est en mesure de sélectionner ses ingrédients en premier et dispose d'un ensemble d'équipements de cuisine dédié, tandis que les autres concurrents doivent partager un ensemble commun.
  • GAGNANT : Chris Cosentino [5]
  • ÉLIMINÉ : Jill Davie
  • Première diffusion : 14 octobre 2007

Épisode 3 Modifier

  • Défi 5 : Débrouillardise (double élimination)
  • Les chefs sont divisés en binômes. Chaque chef sélectionne des ingrédients pour son partenaire et place les ingrédients dans une glacière scellée. Les chefs sont emmenés à l'extérieur, où chaque chef dispose de 60 minutes pour préparer deux plats avec les éléments situés dans sa glacière et les ingrédients limités à sa station individuelle. De plus, les chefs ne peuvent utiliser qu'un seul gril au charbon pour cuire leurs plats. Avec sa victoire dans le défi précédent, Chris Cosentino a le privilège de décider des appariements des concurrents.
  • GAGNANT : Michael Symon
  • ÉLIMINÉS : Gavin Kaysen et Morou Ouattara
  • Première diffusion : 21 octobre 2007

Épisode 4 Modifier

  • Défi 6 : La créativité sous pression
  • Les quatre chefs restants apprennent qu'ils se rendront en Allemagne pour le défi de cette semaine. À l'aéroport de Munich, les chefs sont emmenés dans les installations de restauration de Lufthansa où leur prochain défi consiste à créer le repas ultime de première classe pour les passagers, à terminer et à présenter dans la cabine de première classe d'un jet long-courrier. Ils ont 90 minutes pour préparer un minimum de trois plats.
  • GAGNANT : Michael Symon
  • ÉLIMINÉ : Aaron Sanchez
  • Première diffusion : 28 octobre 2007

Épisode 5 Modifier

  • Défi 7 : Diriger et inspirer
  • Les trois chefs restants continuent la partie outre-mer de la compétition alors qu'ils s'envolent pour Paris pour le prochain défi. Les chefs doivent créer un repas représentant leurs interprétations des plats américains classiques, qui sera servi lors d'un dîner organisé par l'ambassadeur des États-Unis en France, avec des invités comprenant un certain nombre de personnalités culinaires françaises.
  • GAGNANT : Aucun des chefs restants n'a été déclaré vainqueur.
  • ÉLIMINÉ : Chris Cosentino
  • Première diffusion : 4 novembre 2007

Épisode 6 Modifier

  • Défi 8 : Atteindre la grandeur
  • La compétition finale se présente sous la forme d'une compétition en tête-à-tête au Kitchen Stadium dans une bataille traditionnelle d'Iron Chef America. L'ingrédient secret était l'espadon. Les juges Ruhlman, Knowlton et Arpaia sont remplacés dans la partie dégustation en direct du jugement par les chefs Iron Chefs Bobby Flay, Cat Cora et Masaharu Morimoto. Les trois juges et les trois Iron Chefs collaborent pour déterminer le gagnant.
  • GAGNANT : Michael Symon
  • ÉLIMINÉ : John Besh
  • Première diffusion : 11 novembre 2007

Concurrents Modifier

  • Nate Appleman (chef exécutif et partenaire, Pulino's Bar and Pizzeria, New York) a perdu contre Michael Symon dans Battle Suckling Pig dans la saison 7
  • Dominique Crenn (Chef de Cuisine, Luce à l'Hôtel Intercontinental, San Francisco)
  • Brad Farmerie (Executive Chef, Double Crown, Madam Geneva, PUBLIC, The Monday Room, New York City) a battu Cat Cora dans Battle Maple Syrup dans la saison 7 (Executive Chef, The Harrison, New York City) perdu contre Bobby Flay dans Battle Alaskan King Crab dans la saison 7 (chef exécutif et propriétaire, Amada, Tinto, Distrito, Chifa, Village Whiskey, Garces Trading Company, JG Domestic, Philadelphia Mercat a la Planxa, Chicago) a vaincu Bobby Flay dans Battle Melon dans la saison 6
  • Eric Greenspan (chef exécutif et propriétaire, The Foundry on Melrose, Los Angeles) (chef exécutif et propriétaire, Graffiti, New York) a perdu contre Masaharu Morimoto dans Battle Coconut dans la saison 7
  • Seamus Mullen (chef exécutif et partenaire, Boqueria Flatiron et Boqueria Soho, New York City)
  • Holly Smith (Chef et propriétaire, Cafe Juanita, Poco Carretto Gelato, Kirkland, WA)
  • Roberto Trevino (chef exécutif et propriétaire, Budatai, San Juan, Porto Rico) a perdu contre Mario Batali dans Battle Catfish dans la saison 1

Juges Modifier

Les juges sont la restauratrice Donatella Arpaia, l'auteur culinaire et juge de longue date d'Iron Chef America Jeffrey Steingarten et l'experte en alimentation durable Anya Fernald. [6]

Progrès du concurrent Modifier

Résultats Modifier

Épisode 1 Modifier

  • Défi 1 : Mémoire
  • Le Président présente à chaque chef un ingrédient associé à son passé et le met au défi de réaliser un plat, à présenter en famille, qui représente qui il est.
  • GAGNANT : José Garces
  • Défi 2 : Intrépidité
  • Le Président attribue à chaque chef un ingrédient exotique qu'il n'a peut-être pas utilisé auparavant. Exerçant son avantage, le chef Garces a été autorisé à échanger les ingrédients de deux chefs : le chef Crenn et le chef Mullen.
  • GAGNANT : Nate Appleman (sufs non pondus)
  • ÉLIMINÉ : Eric Greenspan (Sauterelles)
  • Première diffusion : 4 octobre 2009

Épisode 2 Modifier

  • Défi 3 : Simplicité
  • Dans ce défi, le président donne à chaque chef le choix d'un récipient de cuisine traditionnel de l'un des nombreux pays, chacun étant conçu pour un style de cuisine à une seule casserole. Après 45 minutes de cuisson, les concurrents doivent goûter et juger les plats de leurs confrères.
  • GAGNANT : Jehangir Mehta
  • Défi 4 : Interprétation
  • Dans le prochain défi, Alton Brown attribue à chaque chef un plat traditionnel spécifique de l'un des trois pays suivants : Grèce, France et Italie. Chaque chef dispose d'une heure pour créer sa propre interprétation du plat qui lui a été attribué.
  • GAGNANT : Seamus Mullen
  • ÉLIMINÉ : Holly Smith
  • Première diffusion : 11 octobre 2009

Épisode 3 Modifier

  • Défi 5 : Innovation, Partie I
  • Dans ce défi, les chefs sont envoyés par paires dans divers restaurants de la région de Los Angeles où ils doivent goûter le plat signature du restaurant, puis sont chargés de dupliquer le plat à partir de zéro en 10 minutes. Les propriétaires du restaurant déterminent lequel des plats des deux concurrents est le plus proche de l'original. Le gagnant dispose de 5 minutes supplémentaires dans le prochain défi.
  • Missions :
    • Vietnamien : Boeuf Pho (Chefs Crenn et Garces)
    • Coréen : Dolsot-bibimbap (Chefs Appleman et Mullen)
    • Thaï : Curry vert avec boulettes de poisson (Chefs Freitag et Mehta)
    • Chinois : Dumplings au porc et végétariens (Chefs Trevino et Farmerie)
    • Défi 6 : Innovation, Partie II
    • Les chefs doivent s'inspirer de leur visite dans les restaurants locaux pour réinterpréter un plat américain traditionnel.
    • GAGNANT : Seamus Mullen
    • ÉLIMINÉ : Brad Farmerie
    • Première diffusion : 18 octobre 2009

    Épisode 4 Modifier

    • Défi 7 : Adaptabilité
    • Le Président lance un défi aux chefs pour tester leur capacité d'adaptation : préparer deux plats d'inspiration mexicaine, un sucré et un salé, à partir d'un ingrédient surprise : le tamarin importé du Mexique. Chaque chef dispose d'un total de 90 minutes pour faire ses courses au Grand Central Market de Los Angeles et préparer ses plats. Vers la fin de la période de cuisson, l'hôte Alton Brown a ajouté une touche, lorsqu'il a exprimé le souhait du président d'avoir un verre avec du tamarin ajouté au repas.
    • GAGNANT : Jehangir Mehta
    • ÉLIMINÉ : Dominique Crenn
    • Première diffusion : 25 octobre 2009

    Épisode 5 Modifier

    • Défi 8 : Pression, Partie I
    • Un chef indien teste les performances des concurrents restants sous pression. Les chefs doivent faire une représentation végétarienne d'une bouchée du goût de l'Inde. En tant que vainqueur du défi précédent, le chef Mehta a le premier choix d'ingrédients.
    • GAGNANT : Nate Appleman
    • Défi 9 : Pression, Partie II
    • Les chefs préparent un dîner indien à 5 plats. C'est un défi à double élimination. En tant que vainqueur du défi précédent, le chef Appleman a le premier choix des ingrédients protéiques et prend tout le vivaneau rouge.
    • GAGNANT : José Garces
    • ÉLIMINÉ : Roberto Trevino et Nate Appleman
    • Les 4 chefs restants reçoivent des billets d'avion pour se rendre à Tokyo où se déroule le prochain épisode.
    • Première diffusion : 1er novembre 2009

    Épisode 6 Modifier

    • Défi 10 : Umami (Délicieuseté), Partie I : Yakitori
    • Les chefs doivent créer cinq yakitori, chacun avec de l'umami.
    • Juge invité : Iron Chef Masaharu Morimoto
    • GAGNANT : Jehangir Mehta
    • Défi 11 : Umami (Délicieuseté), Partie II : Cinq saveurs de riz
    • Les chefs doivent créer cinq plats aux cinq saveurs : sucré, acide, salé, amer et umami. Chaque plat doit comporter du riz d'une manière ou d'une autre et être servi dans une boîte à bent traditionnelle japonaise.
    • Juge invité : Dr Yukio Hattori, directeur du Hattori Nutrition College. Le Dr Hattori était un commentateur du premier Iron Chef japonais.
    • GAGNANT : José Garces
    • ÉLIMINÉ : Amanda Freitag
    • Première diffusion : 8 novembre 2009

    Épisode 7 Modifier

    • Défi 12 : Intégrité
    • Expression personnelle à travers la nourriture.
    • Juges invités : le président, Dr Yukio Hattori
    • FINALISTES : José Garcés, Jehangir Mehta
    • ÉLIMINÉ : Seamus Mullen
    • Première diffusion : 15 novembre 2009

    Épisode 8 Modifier

    • Défi 13 : Imagination
    • Le dernier défi était une bataille Iron Chef traditionnelle en tête-à-tête. L'ingrédient secret était des grilles et des côtes, ainsi que de la viande de bœuf, de porc et de buffle.
    • Juges invités : Le président, Masaharu Morimoto, Bobby Flay, Michael Symon
    • GAGNANT : José Garces
    • ÉLIMINÉ : Jehangir Mehta
    • Première diffusion : 22 novembre 2009

    Concurrents Modifier

      (chef et propriétaire de Hearth, Terroir et Terroir TriBeca à New York)
  • Bryan Caswell (chef et propriétaire de Reef, Stella Sola et Little Bigs à Houston, Texas) (chef chez Vermillion à Chicago, Illinois et New York), a perdu contre Masaharu Morimoto dans Battle Leeks dans la saison 8 (chef exécutif chez Harvest à Cambridge, Massachusetts), perdu contre Cat Cora dans Battle Milk and Cream dans la saison 5 (chef et propriétaire de Zazu Restaurant and Farm, Bovolo et Black Pig Meat Company dans le comté de Sonoma, Californie) (chef et propriétaire de Marc Forgione à New York), sous chef de Laurent Tourondel, vainqueur du Battle Goat Cheese de la saison 3
  • Andrew Kirschner (chef exécutif du Wilshire à Santa Monica, Californie)
  • Mario Pagán (chef et propriétaire de Chayote and Lemongrass à Porto Rico) (chef et propriétaire de Julian à Kansas City, Missouri) (chef et propriétaire de Blue Ginger à Wellesley, Massachusetts), a battu Bobby Flay dans Battle Duck dans la saison 1
  • Juges Modifier

    Les juges sont la restauratrice Donatella Arpaia, l'écrivain et animateur culinaire Simon Majumdar et l'actuel Iron Chef Michael Symon, vainqueur du concours de la saison 1. [6]

    Progrès du concurrent Modifier

    Résultats Modifier

    Épisode 1 : Ingéniosité Modifier

    • Défi Ingrédient Secret (Ingrédient Secret : Pain) : Chaque chef doit préparer un sandwich exprimant son style culinaire
    • GAGNANT : Duskie Estes
    • Défi du président : Cuisinez un plat sur la plage, en utilisant des ingrédients tropicaux. Leur plat doit comporter la seule nourriture qu'ils voudraient avoir sur une île déserte.

    En tant que vainqueur du Secret Ingredient Challenge, le chef Estes a pu bénéficier d'un avantage de cinq minutes pour récupérer les ingrédients du « garde-manger » et commencer à cuisiner.

    Épisode 2: Innovation Modifier

    • Défi Ingrédient Secret (Ingrédients Secrets : Café et Donuts) : Créez un petit-déjeuner en transformant ces deux ingrédients.
    • GAGNANT : Maneet Chauhan
    • INCONVENIENT : Marie Dumont
    • Challenge du président : les classiques des dîners en bord de route

    En tant que vainqueur du challenge précédent, Maneet Chauhan a pu attribuer les plats à préparer à chaque chef. Mary Dumont, étant arrivée dernière, a écopé d'une pénalité d'une minute imposée au début.

    Épisode 3: Débrouillardise Modifier

    • Défi des ingrédients secrets (Ingrédients secrets : cornichons) : créez une « collation portable » exprimant la polyvalence de l'ingrédient.
    • GAGNANT : Marc Forgione
    • INCONVÉNIENTS : Duskie Estes
    • Défi du président : créez deux plats qui tournent autour des poissons que les chefs ont pêchés. Les chefs qui manquaient de poisson étaient également autorisés à utiliser des sardines comme ingrédient principal.

    En tant que vainqueur du challenge précédent, Marc Forgione a pu remplacer un de ses poissons pêchés par un autre. En conséquence, il a remplacé l'un de ses poissons scorpions par le vivaneau capturé par Celina Tio. Duskie Estes, arrivé dernier, a écopé d'une pénalité d'une minute imposée au début.

    Épisode 4: Transformation Modifier

    • Secret Ingredient Challenge (Secret Ingredients: Condiments): Each chef is assigned to transform a selected condiment, such as mayonnaise, ketchup, or ranch dressing, into a dish featuring the condiment.
    • WINNER: Celina Tio
    • DISADVANTAGE: Maneet Chauhan
    • Chairman's Challenge: At the San Diego County Fair, each chef must transform ingredients found at the fair's concession stands into three dishes: one fried, one on a stick, and one grilled. All dishes must be prepared on a large outdoor grill.

    As the winner of the previous challenge, Celina Tio had a five-minute head start in the 30-minute hunt for ingredients on the fair grounds. Maneet Chauhan, having come in last, received a one-minute penalty assessed at the beginning of cooking.

    Episode 5: Respect Edit

    • Secret Ingredient Challenge (Secret Ingredient: Potatoes)
    • WINNER: Marco Canora
    • DISADVANTAGE: Marc Forgione
    • Chairman's Challenge: Each chef was challenged to cook four dishes one each representing the northern, southern, eastern and western regions of the United States.
    • WINNER: Ming Tsai
    • ELIMINATED: Maneet Chauhan
    • First aired: October 31, 2010

    Note: In this episode, Iron Chef Jose Garces served as a guest judge, substituting for fellow Iron Chef Michael Symon.

    Episode 6: Inspiration Edit

    • Secret Ingredient Challenge (Secret Ingredient: Chocolate): The chefs were given two hours to create a dessert display.
    • WINNER: Ming Tsai
    • Chairman's Challenge: Each chef was tasked with creating his or her own buffet display and was given 3 hours to create three hot and two cold entrees. As winner of the previous challenge, Ming Tsai was given a one-minute head start on selecting his ingredients.
    • WINNER: Marco Canora
    • ELIMINATED: Bryan Caswell

    (This episode was originally intended to be a double elimination. However, because there was a three-way tie for the second chef to be eliminated, the remaining four chefs were allowed to continue to the next round.)

    Episode 7: Seduction Edit

    • Secret Ingredient Challenge (Secret Ingredient: Liquor): Create a cocktail along with a suitable bar food snack to associate with the drink.
    • WINNER: Marco Canora
    • Chairman's Challenge: Seduce the judges by creating three luxurious dishes featuring one luxury protein. Each chef selected a safe containing an unknown quality ingredient in turn, before collecting additional ingredients from four fine dining restaurants in 30 minutes. Marco Canora had the advantage to trade his unopened safe for another chef's ingredient, along with selecting at which restaurant each chef will begin gathering ingredients. Canora traded his unopened safe for Tsai's ingredient: Wagyū beef.
    • WINNER: Marco Canora
    • ELIMINATED: Celina Tio, Ming Tsai
    • First aired: November 14, 2010

    Episode 8: Honor Edit

    Secret Ingredient: Thanksgiving Feast (heritage turkey, white pekin duck, venison, lobster)

    Contestants Edit

      (Host of Secrets of a Restaurant Chef et Worst Cooks in America, also sous-chef for Mario Batali on Iron Chef America) while being partnered with Michael Symon both defeated Cat Cora and Robert Irvine in Battle Deep Freeze in Season 9 (Owner of Bottega Restaurant, Napa Valley host of Easy Entertaining with Michael Chiarello) (Owner of Citizen Cake and Orson, San Francisco) lost to Cat Cora in Battle Honey in Season 3. Also has appeared on Food Network Challenge (Chef and Owner, Butter and The Darby, New York Host, Alex’s Day Off, Judge, Chopped) lost to Cat Cora in Battle Farmers' Market in Season 5 (Chef and Owner, Garde Manger, Montreal Host, Chuck’s Day Off Cooking Channel) defeated Bobby Flay in Battle Canadian Lobster in Season 9 (Chef and Owner, Robert Irvine's eat!, Hilton Head Island Host, Dinner: Impossible, Restaurant: Impossible, Worst Cooks in America) has lost twice while being partnered on special holiday episodes of Iron Chef America (Executive Chef, Sanctuary on Camelback Mountain, Phoenix Host, Worst Cooks in America) defeated Bobby Flay in Battle American Kobe Beef in Season 3 (Chef and Owner, Good Stuff Eatery, Washington D.C. Host, Kelsey & Spike Cook [Food2.com] contestant on Top Chef (season 4)) lost to Michael Symon in Battle Prosciutto in Season 8 (Chef and Owner, Red Rooster Harlem, New York Judge, 24 Hour Restaurant Battle, Chopped, Next Food Network Star) lost to Bobby Flay in Battle Corn in Season 6 (Chef and Owner, The National and The Lambs Club, New York Judge, 24 Hour Restaurant Battle, Chopped) lost to Masaharu Morimoto in Battle Sardines in Season 8

    Judges Edit

    The judges for season four were current Iron Chef Michael Symon, food writer and broadcaster Simon Majumdar, and Iron Chef Judy Joo from Iron Chef UK.

    Contestant progress Edit

    Results Edit

    Episode 1: Resourcefulness Edit

    • Chairman's Challenge: "Primal: Heat and Meat"
    1. Spike Mendelsohn and Marcus Samuelsson
    2. Anne Burrell and Robert Irvine
    3. Alex Guarnaschelli and Elizabeth Falkner
    4. Geoffrey Zakarian and Beau MacMillan
    5. Michael Chiarello and Chuck Hughes
    • WINNERS: Geoffrey Zakarian and Beau MacMillan
    • BOTTOM TWO: Spike Mendelsohn and Marcus Samuelsson
    • Secret Ingredient Showdown: Scallops
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Marcus Samuelsson
    • ELIMINATED: Spike Mendelsohn
    • First aired: October 30, 2011

    Episode 2: Transformation Edit

    • Chairman's Challenge: "Take Me Out to the Ballgame"
    • WINNER: Alex Guarnaschelli
    • BOTTOM TWO: Robert Irvine and Michael Chiarello
    • Secret Ingredient Showdown: Peanuts
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Michael Chiarello
    • ELIMINATED: Robert Irvine
    • First Aired: November 6, 2011

    Episode 3: Ingenuity Edit

    1. Chocolate Covered Raisins: Chef Guarnaschelli
    2. Malt Balls: Chef Falkner
    3. Popcorn: Chef Hughes
    4. Gummy Candy: Chef Chiarello
    5. Cinnamon Candy: Chef Zakarian
    6. Root Beer: Chef Burrell
    7. Chocolate Covered Caramels: Chef Samuelsson
    8. Sweet and Sour Candy: Chef MacMillan
    • WINNER: Elizabeth Falkner
    • BOTTOM TWO: Chuck Hughes and Beau MacMillan
    • Secret Ingredient Showdown: Tofu
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Beau MacMillan
    • ELIMINATED: Chuck Hughes
    • First Aired: November 13, 2011

    Episode 4: Improvisation Edit

    • Chairman's Challenge: "Food is Funny"
    • WINNER: Michael Chiarello
    • BOTTOM TWO: Geoffrey Zakarian and Beau MacMillan
    • Secret Ingredient Showdown: Coconuts
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Geoffrey Zakarian
    • ELIMINATED: Beau MacMillan
    • First Aired: November 20, 2011

    Episode 5: Storytelling Edit

    1. Statue of Liberty : Chef Chiarello
    2. Times Square: Chef Zakarian
    3. Broadway: Chef Samuelsson
    4. Empire State Building: Chef Guarnaschelli
    5. Central Park : Chef Burrell
    6. Brooklyn Bridge : Chef Falkner
    • WINNER: Anne Burrell
    • BOTTOM TWO: Marcus Samuelsson and Elizabeth Falkner
    • Secret Ingredient Showdown: Bagels
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Elizabeth Falkner
    • ELIMINATED: Marcus Samuelsson
    • First Aired: November 27, 2011

    Episode 6: Risk Edit

    1. Canned Sardines: Chef Burrell (50 minutes)
    2. Wagyu Beef: Chef Zakarian (30 minutes)
    3. Maine Lobster: Chef Chiarello (25 minutes)
    4. Tuna Jerky: Chef Falkner (25 minutes)
    5. Leg of Lamb: Chef Guarnaschelli (20 minutes)
    • WINNER: Elizabeth Falkner
    • BOTTOM TWO: Anne Burrell and Geoffrey Zakarian
    • Secret Ingredient Showdown: Ponzu and Panko Bread Crumb Dessert
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Geoffrey Zakarian
    • ELIMINATED: Anne Burrell
    • First Aired: December 4, 2011

    Episode 7: Passion Edit

    • Chairman's Challenge: "Hamptons Beach Cookout"
    • WINNER (advances to the Finale): Geoffrey Zakarian
    • ELIMINATED: Alex Guarnaschelli
    • Secret Ingredient Showdown: Three-Bite Crackers and Wine Appetizer Course
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Elizabeth Falkner
    • ELIMINATED: Michael Chiarello
    • First Aired: December 11, 2011

    Episode 8: Pressure Edit

    • Chairman's Challenge: "Holiday Meal"
    • WINNER: Geoffrey Zakarian
    • ELIMINATED: Elizabeth Falkner
    • First Aired: December 18, 2011

    Contestants Edit

    • Duskie Estes (chef and owner of Zazu Restaurant and Farm, Bovolo and Black Pig Meat Company in Sonoma County, California) Redemption from Season 3 (Owner of Citizen Cake and Orson, San Francisco) lost to Cat Cora in Battle Honey in Season 3. Also has appeared on Food Network Challenge Redemption from Season 4 (Chef and Owner, Butter and The Darby, New York Host, Alex's Day Off, Judge, Chopped) lost to Cat Cora in Battle Farmers' Market in Season 5 Redemption from Season 4
    • Spike Mendelsohn (Chef and Owner, Good Stuff Eatery, Washington D.C. Host, Kelsey & Spike Cook [Food2.com] lost to Michael Symon in Battle Prosciutto in Season 8 Redemption from Season 4
    • Nate Appleman (Executive Chef and partner, Pulino's Bar and Pizzeria, New York City) lost to Michael Symon in Battle Suckling Pig in Season 7 Redemption from Season 2 (Executive Chef, The Harrison, New York City) lost to Bobby Flay in Battle Alaskan King Crab in Season 7 Judge, Chopped Redemption from Season 2
    • Eric Greenspan (Executive Chef and owner, The Foundry on Melrose, Los Angeles) beat Bobby Flay in Battle Goose in Season 8 Redemption from Season 2 (Executive Chef and owner, Graffiti, New York City) lost to Masaharu Morimoto in Battle Coconut in Season 7 Redemption from Season 2 (Owner of the catering company Modern Global Tasting, Los Angeles, California) (Executive Chef and owner, The Lonesome Dove Western Bistro, Fort Worth, Texas) beat Masaharu Morimoto in Battle Chile in Season 4

    Judges Edit

    The judges for this season are: Iron Chef Geoffrey Zakarian, restaurateur Donatella Arpaia, and food writer Simon Majumdar.

    Contestant progress Edit

    Results Edit

    Episode 1: Resourcefulness Edit

    • Chairman's Challenge: "Resourcefulness"
    1. Alex Guarnaschelli: Lobster
    2. Amanda Freitag: Shiitake Mushrooms
    3. Duskie Estes: Calamari
    4. Elizabeth Falkner: Black Garlic
    5. Eric Greenspan: Grasshoppers
    6. Jehangir Mehta: Buffalo
    7. Marcel Vigneron: Avocado
    8. Nate Appleman: Banana
    9. Spike Mendelsohn: Scallops
    10. Tim Love: Kale
    • WINNER: Alex Guarnaschelli
    • BOTTOM TWO: Spike Mendelsohn et Tim Love
    • Secret Ingredient Showdown: Pineapple
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Spike Mendelsohn
    • ELIMINATED: Tim Love
    • First aired: November 4, 2012

    Episode 2: Innovation Edit

    • Chairman's Challenge: "Innovation"
    1. Tacos: Alex Guarnaschelli, Spike Mendelsohn, Duskie Estes
    2. Banh Mi: Eric Greenspan, Nate Appleman, Elizabeth Falkner
    3. Falafel: Jehangir Mehta, Marcel Vigneron, Amanda Freitag
    • WINNER: Jehangir Mehta (Eric Greenspan et Alex Guarnaschelli were top in their respective groups)
    • BOTTOM THREE: Elizabeth Falkner, Amanda Freitag, et Duskie Estes
    • Secret Ingredient Showdown: White bread
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Elizabeth Falkner et Amanda Freitag
    • ELIMINATED: Duskie Estes
    • First aired: November 11, 2012

    Episode 3: Simplicity Edit

    • Chairman's Challenge: "Simplicity"
    1. Alex Guarnaschelli and Marcel Vigneron
    2. Elizabeth Falkner and Amanda Freitag
    3. Nate Appleman and Eric Greenspan
    4. Jehangir Mehta and Spike Mendelsohn
    • WINNER: Amanda Freitag (Spike Mendelsohn, Alex Guarnaschelli et Nate Appleman won their respective matchups)
    • BOTTOM FOUR: Elizabeth Falkner, Jehangir Mehta, Marcel Vigneron et Eric Greenspan
    • Secret Ingredient Showdown: Cereal
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Elizabeth Falkner, Marcel Vigneron et Jehangir Mehta
    • ELIMINATED: Eric Greenspan
    • First aired: November 18, 2012

    Episode 4: Transformation Edit

    • Chairman's Challenge: "Transformation"
    1. Vigneron: Canned Clams
    2. Mehta: Mystery Can (Chicken)
    3. Mendelsohn: Canned Vienna Sausage
    4. Guarnaschelli: Canned Spiced Ham
    5. Falkner: Mystery Can (Roast Beef)
    6. Appleman: Mystery Can (Tuna)
    7. Freitag: Canned Corned Beef
    • WINNER: Elizabeth Falkner
    • BOTTOM TWO: Marcel Vigneron et Spike Mendelsohn
    • Secret Ingredient Showdown: Lobster
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Marcel Vigneron
    • ELIMINATED: Spike Mendelsohn
    • First aired: November 25, 2012

    Episode 5: Risk Edit

    • Chairman's Challenge: "Risk"
    1. Cow Heads: Marcel Vigneron (50 minutes)
    2. Paiche: Elizabeth Falkner (50 minutes)
    3. Bison Ribs: Alex Guarnaschelli (45 minutes)
    4. Wheel of Parmesan: Amanda Freitag (40 minutes)
    5. Ostrich Eggs: Jehangir Mehta (25 minutes)
    6. Mortadella: Nate Appleman (20 minutes)
    • WINNER: Marcel Vigneron
    • BOTTOM TWO: Nate Appleman et Elizabeth Falkner
    • Secret Ingredient Showdown: Anchovies
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Nate Appleman
    • ELIMINATED: Elizabeth Falkner
    • First aired: December 2, 2012

    Episode 6: Fusion Edit

    • Chairman's Challenge: "Fusion"
    1. Blue Cheese and Peanut Butter: Marcel Vigneron
    2. Bone Marrow and Rainbow Candies: Jehangir Mehta
    3. Clams and Strawberries: Nate Appleman
    4. Chicken Liver and Peppermint Candies: Alex Guarnaschelli
    5. Calamari and Miniature Marshmallows: Amanda Freitag
    • WINNER: Amanda Freitag
    • BOTTOM TWO: Nate Appleman et Jehangir Mehta
    • Secret Ingredient Showdown: Shrimp
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Nate Appleman
    • ELIMINATED: Jehangir Mehta
    • First aired: December 9, 2012

    Episode 7: Transcendence Edit

    • Chairman's Challenge: "Transcendence"
    1. Amanda Freitag and Nate Appleman
    2. Alex Guarnaschelli and Marcel Vigneron
    • WINNERS: Amanda Freitag et Nate Appleman
    • BOTTOM TWO: Alex Guarnaschelli et Marcel Vigneron
    • Secret Ingredient Showdown: Chocolate
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Alex Guarnaschelli
    • ELIMINATED: Marcel Vigneron
    • First aired: December 16, 2012

    Episode 8: Passion and Respect Edit

    • Chairman's Challenges: "Passion" and "Respect"
    1. Farm-raised Chicken (Geoffrey Zakarian): Amanda Freitag
    2. Haddock (Simon Majumdar): Nate Appleman
    3. Sea Urchin (Donatella Arpaia): Alex Guarnaschelli
    • CONTINUING IN THE COMPETITION: Amanda Freitag et Alex Guarnaschelli
    • ELIMINATED: Nate Appleman
    1. Bobby Flay: Corn, Avocado, Limes, Chili Peppers
    2. Masaharu Morimoto: Panko, Ponzu, Soy Sauce, Miso, Daikon Radish, Wasabi
    3. Michael Symon: Eggplant, Feta Cheese, Olives, Phyllo Dough
    • WINNER: Alex Guarnaschelli
    • ELIMINATED: Amanda Freitag
    • First aired: December 23, 2012

    A Vietnamese version of The Next Iron Chef premiered on November 18, 2012 on VTV3 which also broadcasts Iron Chef Vietnam. It premiered a week after Iron Chef Vietnam ended the first series.

    A Thai version of The Next Iron Chef premiered on June 23, 2019 on Channel 7 (Thailand) During The Iron Chef Season 8 [7]


    • Publisher : Ten Speed Press First Edition (January 1, 2005)
    • Language : English
    • Hardcover : 288 pages
    • ISBN-10 : 1580085229
    • ISBN-13 : 978-1580085229
    • Item Weight : 2.75 pounds
    • Dimensions : 9 x 0.95 x 11.1 inches

    Top reviews from the United States

    There was a problem filtering reviews right now. Please try again later.

    `Kinkead's Cookbook' by executive chef / owner Bob Kinkead is a restaurant cookbook which succeeds in giving us something genuinely new, or at least new to my world of knowledge about food. This places it high in the ranks of restaurant cookbooks I have reviewed over the last year. This is not a really big surprise, as Kinkead and his restaurant get lots of exposure on the Food Network as a `best of' place to eat in Washington, DC and with coverage of sous chef Tracy O'Grady's efforts at the Bocuse D'Or competition a few years back. From what I have seen of Kinkead before opening this book is that he is a talented, no nonsense chef with a real concern for the success of independent restaurants throughout the country, not just his own establishments.

    The main contribution of this book to the amateur's understanding of seafood is the fact that the average consumer simply cannot routinely purchase the same quality of fish as are routinely bought by leading restaurants. This is simply a matter of who gives the suppliers their best business. A DC housewife may spend $50 a week at her local fishmonger. Kinkead's will spend $50,000 in that same week, with deliveries being inspected by experts in picking out fish. The housewife will buy things that may have been on ice for two to four weeks from the time the fish was caught. The restaurant has a good chance of obtaining fish that was caught about a week ago. All this makes me wonder why no one has brought this up before. It seems a lot of talk about fish buying, including the trips by such luminaries as Wolfgang Puck and Masaharu Morimoto to the docks to inspect fish are largely photo ops. These senior chefs simply do not do this on a regular basis. Aside from the straight scoop on fish buying realities, Kinkead gives all the usual advice, in a bit greater depth than most sources, on evaluating the freshness of fish at the market. His primary contribution to our practical approach to fish is to buy it whole and butcher the little beauties ourselves.

    Another of Kinkead's major contributions to our insights about high end restaurants is the fact that dozens of things contribute to the success or failure of a new restaurant, many having no connection with the quality of the food. He reels these off without giving a whole lot of advice on how to control them, but he does use these to make the pitch for supporting independent restaurants instead of going to large chain restaurants. The former is about good food. The latter is about money.

    Kinkead also gives a brief exposition on what makes a good cook. This information is not terribly new, as it identifies Taste, Mastery of Fire, Knowledge of Chemistry, and skills with Tools, especially knives as the cornerstones of good chef skills. The most notable item on this list is that Kinkead is endorsing scientific understanding as a contribution to good cooking, not just thorough practical knowledge of how food behaves.

    As far as how Kinkead expects us to approach his recipes, he states that he owns about 1200 cookbooks, and except for some pastry recipes, he has never followed any of the recipes in these books, in spite of being entirely self taught. Thus, this very candid author is not expecting a reader to pick out a specific recipe and follow it to the letter. He is also quite candid in saying that many of these recipes are difficult and require some skill in the kitchen. This is not a cookbook for the novice. This is not to say that a novice cannot learn from it. One of my favorite examples of professional wisdom is in the recipe for crab cakes, a Chesapeake Bay standard if there ever was one. Up until the moment I read this recipe, I always thought the standard method for cooking a crab cake was to pan fry it in about a half inch of oil. Kinkead says the heavily preferred methods are sautee or broiling. Qui savait?

    Except for the desserts, the large majority of recipes in this book is for fish and shellfish entrees, appetizers, and amuse bouche. And, as you may expect, the catch and the traditions of the Chesapeake Bay heavily influence the seafood dishes. There is also something of an Irish influence in the vegetable and side dishes, with excellent potato recipes including a gratin, champ, Matthew potatoes, and potato, cabbage, and leek strudel. The meat entrees are evenly divided between fowl, rabbit, lamb, and beef.

    I often consider the space a restaurant cookbook dedicates to `Basics' to be a waste of space. But, like Thomas Keller's `Bouchon' book, Kinkead makes this section complete enough to make an excellent reference for other books of fish recipes. Not only does Kinkead cover a lot of preparations which others leave out, he gives details on preparations which others leave out such as the advice to remove the gills from fish heads before using them in stock cooking. While I often use an author's stock recipes as a means of judging their book, I must take Kinkead's recipes as the voice of authority a yardstick against I would measure other books. He simply does not violate any rules I have seen on stocks, and gives me a few I didn't know.

    Kinkead offers a number of interesting sidebars on a large variety of things including wine service and types of fish. He is also an advocate of low to moderate heat when sautéing. I add him to Tom Colicchio and others who disagree with teachers like Mario Batali who often speaks of `screeching hot' pans.

    If you like cooking fish and shellfish, you must buy this book. It's a tad pricy, but well worth the cost.


    Eat [ edit ] [ add listing ]

    West End dining equals power dining. Whether you are on K St, or sitting opposite Lafayette Square, you'll be joined by lobbyists, lawyers, contractors, and politicos. There are several stand-out restaurants here, but the most famous are undoubtedly the Old Ebbitt Grill and the Lafayette Room.

    Budget [ edit ]

    • Breadline , 1751 Pennsylvania Ave NW , ☎ +1 202 822-8900 ( fax : +1 202 822-1209 ), [22]. M-F 7:30AM-3:30PM . A sandwich shop with free WiFi.  edit
    • Cafe Phillips , 1451 L St NW , ☎ +1 202 408-4900 , [23]. M-F 7AM-4PM . Sandwich place near McPherson Square with free WiFi.  edit
    • Greek Deli & Catering , 1120 19th St NW , ☎ +1 202 296-2111 , [24]. M-F 7AM-4PM . Serves fantastic, authentic Greek food at low prices. Carryout only, but you've got nice parks right nearby to turn this into a picnic. $3-9 .  edit
    • GW Delicatessen , 2133 G St NW , ☎ +1 202 331-9391 . M-Th 6:30AM-3PM F 8AM-3PM Sa 8AM-4PM Closed Sundays . Known simply as "Deli" to generations of GW students, this longtime favorite is one of the most affordable places to grab a bite to eat on campus. On Saturdays, be prepared for an influx of hungover students stumbling in for one of their famous breakfast sandwiches. Sadly, the place is closed on Sunday.  edit
    • Java Green , 1020 19th St NW , ☎ +1 202 775-8899 , [25]. M-Th 9AM-8:30PM W-F 9AM-9PM Sa 10AM-7PM Closed Sundays . Vegetarian and vegan organic food, Korean style, but also popular among non-vegetarians. Also serves sandwiches, salads, coffee, and brunch is served on Saturdays. $9-15 .  edit
    • Juan Valdez Cafe , 1889 F St NW ( inside the Organization of American States building just off the George Washington University campus ), ☎ +1 202 464-1360 , [26]. M-F 7AM-6PM . Excellent Colombian coffee and a variety of Latin American pastries and empanadas along with the ubiquitous bagels. Free WiFi.  edit
    • Rasol Indian Kitchen , 1810 K St NW , ☎ +1 202 223-5043 , [27]. Lunch: M-F 11:30AM-3PM, Sa Noon-3PM dinner: F-Sa 5PM-10PM, Su-Th 5PM-9PM . Serves a Indian cuisine (all vegetarian) as a lunch buffet, featuring different regions of India each day of the week. For dinner, a regular menu is offered. $8-18 .  edit
    • Teaism , 800 Connecticut Ave NW ( Across from Lafayette Park ), ☎ +1 202 835-2233 , [28]. M-F 7:30AM-5:30PM . Serves Asian/Japanese dishes, such as bento boxes, along with many varieties of pricey tea. Also a good option for breakfast. $2-9 .  edit
    • Watergate Pastry , ( in the Watergate ), ☎ +1 202 342-1777 , [29]. M-F 8AM-7PM, Sa 8AM-5PM, Su 10AM-2PM . This pastry shop is both one of the capital's best and a good reason to wander into the Watergate Hotel. Specialties include their excellent sacher torte, as well as the "Nixon donut." $5-8 .  edit

    Mid-range [ edit ]

    • El Chalán , 1924 I St NW , ☎ +1 202 293-2765 , [30]. M-F 11:30AM-3PM,5:30PM-10PM, Sa 1PM-10:30PM, Su 1PM-8PM . Fine Peruvian dining at a very reasonable price, across the street from the World Bank. If you haven't tried Peruvian before, it's a rich mix of Incan, Spanish, and East Asian cuisines (Peru has a large East Asian immigrant population). Look for dishes with potatoes—Peru is the birthplace of the spud, and its cuisine uses some 40 odd varieties. Les lomo saltado, a steak dish with heavy Chinese influence, is a local favorite, but if you are up to something more adventurous, the chicken hearts (anticuchos de corazón) are out of this world. This is one of the best options for fine dining on a budget anywhere near the White House, and a great place to relax, sip a pisco sour, and enjoy some fresh ceviche. Noisy on busy nights. $14-22 .  edit
    • Kaz Sushi Bistro , 1915 I St NW , ☎ +1 202 530-5500 , [31]. Lunch: M-F 11:30AM-2PM dinner: M-Sa 6PM-10PM . The decor is a little uninspired, but the sushi and especially the other Japanese cuisine here is exceptional and creative (great chef!). $16-30 individual sushi or rolls: $4-7 .  edit
    • Luigi's Pizzeria Restaurant , 1132 19th St NW , ☎ +1 202 331-7574 , [32]. M-Sa 11AM-Midnight Su Noon-Midnight . Regulars are fierce loyals to the pizza, claiming it to be the best in Washington. In the evenings, with its more expensive Italian dishes, it has a nice enough ambiance for a date. $7.50-30 .  edit
    • Meiwah , 1200 New Hampshire Avenue NW , ☎ +1 202 833-2888 , [33]. M-Th 11:30AM-10:30PM, F 11:30AM-11PM, Sa Noon-11PM, Su noon-10:30PM . A highly acclaimed, classy, albeit not entirely authentic Chinese restaurant catering to lawyers, businessmen, and politicians. An excellent option for a business lunch or dinner. Meiwah also offers delivery and carry-out. $12-25 .  edit
    • Old Ebbitt Grill , 675 15th St NW , ☎ +1 202 347-4800 , [34]. M-F 7:30AM-1AM, Sa-Su 8:30AM-1AM . The venerable Old Ebbitt Grill. You don't come for the food (which is just fine, American cuisine), you come here for the tradition and the history. This Victorian restaurant and bar a couple blocks from the White House was a personal favorite with steak-eating Presidents Grant, Cleveland, Harding and Theodore Roosevelt back in the nineteenth century. It remains a symbol of the classic Washingtonian experience, and will probably always attract power diners. The one selection on the menu that really is excellent is the rightly famous oyster menu. You will need reservations. $18-35 .  edit

    Splurge [ edit ]

    • Equinox , 818 Connecticut Ave NW , ☎ +1 202 331-8118 , [35]. M-F 11:30AM-2PM,5:30PM-10PM, Sa 5:30PM-10:30PM, Su 5PM-9PM . Celebrity chef Todd Gray's D.C. restaurant, serving fine seasonal American cuisine. Offers a tasting menu, with pasta, fish, and cheese courses. Vegetarian options also available. $45-60 tasting menus: $75 (four-course), $89 (five-course), with wine $105, $130 .  edit
    • Georgia Brown's , 950 15th St NW , ☎ +1 202 393-4499 , [36]. M-F 11:30AM-10PM, Sa 5PM-11PM, Su 10AM-2:30PM,5:30-10PM . This restaurant serves some of D.C.'s favorite upscale southern cooking, such as fried catfish, shrimp and grits, or southern fried chicken, along with traditional southern side dishes. Lunch on weekdays sees a $24 prix fixe three-course menu. Book ahead for the very popular Sunday jazz brunch. $27-55 .  edit
    • Kinkead's , 2000 Pennsylvania Ave NW+ , ☎ +1 202 296-7700 , [37]. M-F 11AM-2:30PM 5:30PM-10PM Sa-Su 5:30-10PM . American seafood cooking at its finest, often considered the best in the city. Kinkead's raw bar is also popular. Home to an uncommonly fine crab cake. $40-60 .  edit
    • The Lafayette , 800 16th St NW ( inside The Hay-Adams ), ☎ +1 202 638-2716 , [38]. 7AM-11AM, 11:30AM-2PM daily dinner: M-F 5:30PM-10PM . This restaurant overlooks Lafayette Square and the White House, and is a premier place for power dining. For the price, the food here is underwhelming, but the food, obviously, is not why you come here. $45-55 .  edit
    • Marcel's , 2401 Pennsylvania Ave NW , ☎ +1 202 296-1166 , [39]. Self described French cuisine with Flemish flair. Quiet, elegant atmosphere. They will wow you with the service, with extra touches everywhere, from occasional free cocktails to the limo service to the Kennedy Center included in the pre-theatre dining. pre-theatre: $52 prix fixe: four-course $75, five-course $90, seven-course $125 .  edit
    • Occidental Grill , 1475 Pennsylvania Ave NW , ☎ +1 202 783-1475 , [40]. M-Sa 11:30AM-3PM, 5PM-10PM . The Old Ebbitt Grill outshines this century-old establishment by the White House "Where Statesmen Dine" in terms of fame and age, but not in terms of quality. Anybody who is anybody in D.C. has dined here going back to its opening in 1906, and their images remain on the famous photo-lined walls. If the endless politicos bore you, keep in mind that the Occidental also hosted the Washington Senators victory banquet when the city won its first and only World Series. This restaurant doesn't rest on its star-studded laurels, though, and practices top-notch cookery, and is looking quite sharp following its centennial anniversary and $2 million renovation. $50-65 .  edit
    • The Oval Room , 800 Connecticut Ave NW , ☎ +1 202 463-8700 , [41]. Lunch: M-F 11:30AM-3PM dinner: M-Sa 5:30-10:30PM . Chef Tony Conte prepares elegant meat, pasta, and seafood dishes, including lobster. Good selection of wine, and delicious desserts. The last few presidents have all dined here Condoleeza Rice declared it her favorite in the city. $28-45 .  edit
    • The Prime Rib , 2020 K St NW , ☎ +1 202 466-8811 , [42]. Lunch: M-F 11:30AM-3PM dinner: M-Th 5PM-10:30PM, F-Sa 5PM-11PM . A steakhouse that prides itself on tradition and formality—jackets are a must, and they go well with the beautiful art deco surroundings, tuxedo-clad waiters, and classy Frank Sinatra-esque piano bar atmosphere. The menu can be a little uneven, but the signature prime rib is appropriately excellent, as is the lump crab imperial. $40-75 .  edit
    • Taberna del Alabardero , 1776 I St NW , ☎ +1 202 429-2200 , [43]. Lunch: M-F 11:30AM-2:30PM dinner: M-Sa 5:30PM-10:30PM . Traditional Spanish cuisine served a la carte and as tapas, served in one very romantic restaurant. The three-course prix fixe is highway robbery. The restaurant also offers a dedicated vegetarian menu. Neither tapas nor prix-fixe menus are available on Saturday nights, so that's not the night to get your money's worth. $50-70 M-F prix-fixe: three-course $26, five-course $70, seven-course $85, wine-pairings $40 .  edit
    • Vidalia , 1990 M St NW , ☎ +1 202 659-1990 , [44]. Lunch: M-F 11:30AM-2:30PM dinner: M-Th 5:30-10PM F-Sa 5:30-10:30PM Su 5-9:30PM . Locally renowned southern cuisine in an elegant setting, a la carte or tasting menu. Offers complimentary wine tastings and light hor'd'oeuvres during happy hour (M-F 4PM-7PM). The sommelier loves chatting about wine, it's a free education, which is pretty rare in D.C. $45-60 .  edit

    What’s New in… Washington D.C.

    One of the biggest new developments in D.C. itself, however, is The Wharf. Just ten minutes by foot from the Tidal Basin’s prime Cherry Blossoms trail, and a few minutes more to the Holocaust Museum.

    Washington D.C.’s hottest ticket is free. Opened in September 2016, during the final months of President Obama’s presidency, the Smithsonian’s National Museum of African American History & Culture (1400 Constitution Ave. Tel: 202-633-1000. www.nmaahc.si.edu) requires a date and time-specific ticket for entry, which can be snapped up three months in advance during peak tourism season (March-August). If you don’t plan ahead during this time, you may find yourself merely admiring its exterior.

    So when a D.C. friend and I found ourselves with a free afternoon on Halloween, with a few hours to spare between early dinner and watching Dupont Circle’s way-gay, ridiculously fun (unless you twist an ankle) High Heel Race (www.facebook.com/17thtreethighheelrace), which literally runs down 17th Street, she suggested we roll the dice and see if they had any walk-up tickets left at the door, which is possible during off-peak months. “Maybe fate will be on our side,” she mused. Sure enough, staff members out front held a few unused tickets in hand, and in we went.

    It was a spectacular, profound experience, functioning as a narrative that begins underground and works up towards the light. After taking an elevator beneath David Adjaye and Philip Freelon’s strikingly designed building, the journey starts with the arrival of Africans to the USA via slave ships, to their struggles, and figureheads, and triumphs, during decades of bigotry, segregation (there’s a full-sized train car with despicable “whites only” and “colored only” sections you can walk through), and violence.

    There were sniffles, and sobs (my own, frankly), upon visiting the Emmett Till memorial section that contains the lynched 14-year-old boy’s glass-topped casket. Strides and triumphs made by African Americans in more recent times emerge as one moves upward, including displays dedicated to Oprah Winfrey and President Barack Obama. The building’s upper floors celebrate African American accomplishments, and one of my favorite sections is dedicated to TV/film/music, chock full of iconic props, costumes, and multimedia, which includes Emmy-winning, trailblazing black gay filmmaker/writer/activist Marlon Riggs (Tongues Untied).


    Washington, D.C. Hosts Crab Cake Competition - Recipes

    Chef Andrew Evans Takes Top Honors At 2nd Annual I Love Crab Cakes Competition

    CONTACT: Rebecca Penovich
    AIWF
    301) 588-3060
    [email protected]

    Eastern Shore Chef Andrew Evans Runs Away with Top Honors in 2nd Annual "I Love Crab Cakes!" Chef Competition

    Chef Wins $3,000 for Culinary Internship

    Washington, D.C., June 29, 2007-Eight top D.C. area chefs competed on June 7, 2007 to create the best crab cake at the second annual "I Love Crab Cakes!" competition, co-sponsored by The American Institute of Wine & Food (AIWF) and Phillips Seafood.

    The event was attended by many area food enthusiasts and members of AIWF and a distinguished panel of judges rated each chef's crab cake dish for taste, originality, balance of crabmeat, texture, and presentation. Attendees also cast their personal vote for the "People's Choice."

    The votes and scores were tallied and Chef Andrew Evans of The Inn at Easton in Easton, MD (www.theinnateaston.com) took home the top honor and the prize of $3,000 to help pay for a culinary intern in his restaurant.

    Chef Evans hosts culinary interns from around the world in his kitchen at the Inn each year and was assisted at the event by Adam Chambers from England.

    Chef Evans crab cake was saut ed in olive oil until golden brown and served on a crouton with a house-made tartar sauce of mayonnaise, gherkins, shallots, chives, parsley, and capers, drizzled with chive oil and topped with a confit of tomatoes.

    Chef Kevin Mesiah of Seafoodie in Reston, VA, (http://www.seafoodies.com) was voted the "People's Choice" winner. Mesiah's winning panko-crusted, round-formed crab cakes were served with a citrus-orange remoulade. Seafoodie embraces a fresh take-home meal concept new to the area. Says Mesiah, "This was a fantastic event and it was my honor to be part something that raises awareness for culinary education programs."

    All event proceeds benefited the National Capital Area Chapter of The AIWF, in support of its signature children's educational program, Days of Taste , and future culinary internships and scholarships.

    The competing professional chefs were some of the mid-Atlantic's top toques, including (in alphabetical order): Andrew Evans of The Inn at Easton Greggory Hill of David Greggory Rob Klink of Oceanaire Seafood Room Janis McLean of The Morrison-Clark Inn Kevin Mesiah of Seafoodie John Payne Jr. of Stones Throw Restaurant & Bar in the Marriott Wardman Park Hotel Jim Swenson and Moe Manzano of the Fourth Estate at the National Press Club and Bryan Voltaggio of Charlie Palmer Steak. Well-known chef Ris Lacoste served as Mistress of Ceremonies. These chefs are ardent supporters of food and wine education and The AIWF.



Commentaires:

  1. Cearbhall

    À mon avis, vous vous trompez. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  2. Trevyn

    Me rejeter.

  3. Yozshujora

    Peut-être, je suis d'accord avec votre opinion



Écrire un message