Nouvelles recettes

Green Monster View, moins le billet

Green Monster View, moins le billet


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  1. Accueil
  2. Boire

9 décembre 2011

Par

Situé sous les gradins du terrain central de Fenway Park, cet endroit convivial pour les fans des Red Sox élimine plus ou moins le besoin d'écrans plats car il offre une vue vitrée sur le champ extérieur. C'est probablement à peu près aussi près que l'on pourrait espérer se rendre au Green Monster sans avoir à acheter de billet.


Burgers végétariens aux lentilles et pois chiches avec harissa verte à l'avocat

Au cas où le nom de ce site Web après mon chien ne me qualifiait pas automatiquement de dame de chien folle, je viens de faire quelque chose d'encore plus fou. J'ai commandé un test ADN de chien. Ma curiosité pour les races qui ont créé mon compagnon tacheté a eu raison de moi. Je suis censé simplement tamponner l'intérieur de sa joue et renvoyer les écouvillons.

Mon suspense grandit. Quel genre de chien est-elle ? Un mélange de deux races pures ou beaucoup de cabots ? Allons-nous rendre cela plus intéressant et en faire un jeu de paris ? Je vous parie une casserole de mes meilleurs brownies que Cookie est à moitié berger australien et à moitié obscur de petite race de chien, comme un chien de ferme suédois danois ou schipperke.

Voici quelques indices : Cookie a une coloration merle, des oreilles tombantes et une queue touffue qui s'incurve légèrement sur son dos. Elle est plus petite qu'elle n'apparaît sur les photos, environ 18 livres. Elle est rapide, intelligente, énergique et méchante. Elle me fait sortir du lit le matin pour nourrir son petit-déjeuner. Elle n'est pas joviale ou trop protectrice. C'est un petit clown enjoué, extraverti et sympathique. Qu'en pensez-vous tous ?

Cookie lui aurait donné la patte gauche pour un de ces hamburgers végétariens hier soir. Ce sont les deuxièmes burgers végétariens à arriver sur le blog. Leur prédécesseur incroyablement populaire aux haricots noirs et aux patates douces est difficile à battre. Je ne peux pas dire que ceux-ci gagneraient dans un concours de hamburgers végétariens, car ils étaient plus difficiles à façonner (probablement parce que j'ai trop transformé les haricots) et ne sont pas aromatisés avec des patates douces et épicées, mais ils sont un finaliste savoureux.

Ces hamburgers sont composés principalement de lentilles et de quelques pois chiches, ainsi que de carottes, d'épices et d'avoine. La recette a attiré mon attention dans Feast: Generous Vegetarian Meals for Any Eater and Every Appetite, le nouveau livre de cuisine de Sarah Copeland. Sarah est la directrice alimentaire du magazine Real Simple.

Le banquet regorge de recettes végétariennes tout à fait magnifiques, simples et gastronomiques. Son éditeur m'a envoyé un exemplaire de critique, qui est au sommet de ma pile de livres de cuisine depuis son arrivée. Bien plus de la moitié des recettes sont accompagnées de belles photos, mais cette recette sans photo m'a intrigué car elle me rappelait ma récente salade de lentilles et pois chiches.

Sarah a servi ses hamburgers avec une pâte à tartiner au yogourt et à la harissa rouge, mais la mention de la harissa n'arrêtait pas de me rappeler la harissa aux herbes vertes et au jalapeño d'Ashley que j'avais hâte d'essayer. J'ai opté pour la harissa verte fraîche et je n'ai pas pu m'empêcher de jeter un avocat dans le mélange.

La bonté crémeuse, épicée et aux herbes qui en résulte serait fantastique sur n'importe quel hamburger ou sandwich végétarien. Pour ceux d'entre vous qui sont tombés amoureux de mon avocat chimichurri et avocat salsa verde, vous allez adorer celui-ci aussi.

Je ne sais pas si cette harissa non traditionnelle devrait même être appelée harissa à ce stade. J'étais curieux de connaître la différence entre la pâte de harissa rouge plus épicée et la harissa verte plus herbacée, alors j'ai fait des recherches sur la question hier soir. Aida Mollenkamp a fourni la réponse : bien qu'ils portent le même nom, la harissa verte est un condiment persan plus moelleux et la harissa rouge est l'arôme ardent de choix en Afrique du Nord.

Ces hamburgers contiennent quelques œufs, ce qui semble faire une grande différence pour transformer les galettes humides en galettes bien formées et solides une fois cuites. Les végétaliens, vous pourrez peut-être remplacer un autre liant, comme les graines de lin moulues comme Angela vient de le faire avec ses hamburgers végétariens à l'igname marocaine, mais je ne sais pas comment ils vont se révéler.

Avant de faire frire à la poêle, j'ai expérimenté en saupoudrant trois des hamburgers avec de la farine d'avoine et les trois autres avec de la farine ordinaire. La farine d'avoine a en fait produit un meilleur hamburger, plus croustillant à l'extérieur et a gardé les hamburgers sans gluten. Si vous voulez griller les hamburgers, vous devrez d'abord les faire cuire dans une poêle (voir notes).

La meilleure caractéristique de ce repas est peut-être que les hamburgers végétariens et la harissa peuvent être entièrement préparés dans un robot culinaire. J'ai même râpé les carottes et haché l'oignon et l'ail au robot culinaire (salut, je suis paresseux). Ensuite, j'ai nettoyé le bol pendant que je faisais frire les hamburgers et fouettait la harissa. C'était facile!

UNE NOTE SUR LES TRANSFORMATEURS ALIMENTAIRES :

J'essaie vraiment de garder mon équipement au minimum, mais mon robot culinaire est un outil indispensable. Il peut faire certaines choses qu'un mixeur ne peut pas faire, comme râper des carottes et trancher des courgettes en quelques secondes.

J'ai récemment vécu un drame avec un robot culinaire – ma grand-mère voulait récupérer son KitchenAid de 7 tasses au même moment où une entreprise m'offrait un robot culinaire ultra sophistiqué de 16 tasses, ce qui semblait fortuit. Cependant, j'ai rapidement détesté mon nouveau processeur de pantalons fantaisie avec tous ses bols et accessoires. La machine et les accessoires auraient pu occuper la moitié d'un vestiaire, je ne plaisante même pas ! Je ne pouvais rien faire dans les petits bols de nidification sans couler dans les plus grands bols, alors j'ai dû tous les laver. Ces bols occupaient tout le panier supérieur de mon lave-vaisselle.

J'ai finalement renvoyé le robot culinaire et acheté le robot culinaire classique de 7 tasses de Cuisinart pour environ 100 dollars. Jusqu'à présent, c'est parfait. Il a juste les fonctionnalités dont j'ai besoin et rien de plus. Je peux traiter beaucoup de légumes et les jeter dans mon bol à mélanger si j'ai besoin d'en traiter plus. Le bol, le couvercle et la lame du robot culinaire n'occupent qu'un tiers du panier supérieur du lave-vaisselle.

Tout cela pour dire que si vous êtes à la recherche d'un robot culinaire et que vous n'avez pas une grande famille à nourrir, je recommande le Cuisinart, petit et abordable, susmentionné. Divulgation complète : les liens vers mes produits préférés sur Amazon et ailleurs sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que je reçois un petit pourcentage de votre achat total, ce qui m'aide à payer mes factures. Merci pour votre soutien!


Le monstre vert fait cavalier seul

Les fans de baseball seront à l'écoute pour le All Star Game de mardi, mais en tant que contribuables, ils devraient être furieux. Presque chacune des équipes représentées s'est adressée à son gouvernement local et a demandé des centaines de millions de dollars pour construire un nouveau stade étincelant.

L'une des rares exceptions : les Red Sox de Boston, qui ont pris le Fenway Park, qui fête ses 100 ans en 2012, et l'ont transformé en l'un des stades de baseball les plus conviviaux du pays. De plus, ils l'ont principalement fait dans les limites historiques du stade d'origine, ont maintenu les prix des billets à un prix abordable et n'ont pas pris un centime de l'argent des contribuables. Le résultat net est que les Red Sox jouent toujours dans le plus petit stade de baseball, ont plafonné les ventes d'abonnements de saison à 20 000 sièges sur environ 40 000, et pourtant, selon le magazine Forbes, restent l'équipe avec le troisième revenu le plus élevé de tous. du base-ball.

Ce que les Red Sox ont fait avec Fenway Park devrait être une leçon pour chaque franchise sportive et municipalité du pays. L'argument des équipes sportives professionnelles est toujours le même : nous avons besoin d'un nouveau stade d'un milliard de dollars (payé avec l'argent de vos impôts) pour rester « économiquement compétitif ». Les Red Sox ont non seulement renversé cet argument, mais ont montré à quel point il était vraiment fallacieux.

Le mérite de ce que j'appellerais le Tax-Free Miracle of Yawkey Way revient au groupe de propriétaires des Red Sox, qui a acheté l'équipe en 2002 et s'est engagé à rester à Fenway. "Nous connaissions les dangers de demander de l'argent public", a déclaré Larry Lucchino, PDG des Red Sox. À savoir, que les fans s'énervent lorsque les équipes demandent aux contribuables de construire un stade, puis augmentent les prix des billets et des concessions sur les personnes mêmes qui l'ont payé.


Annuler la réponse

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.

Je les ai préparés et j'ai dû ajouter environ 1/2 tasse de lait de soja non sucré car la pâte était beaucoup trop sèche. J'ai également remplacé le lin par le chia parce que je ne pouvais pas les broyer avec le mortier et le pilon ! Au lieu d'utiliser des mini guimauves, j'ai coupé les grosses en deux et les ai prises en sandwich entre deux biscuits pour faire un biscuit plus gros et gluant !


Résumé de la recette

  • 1 ¼ tasse de lait d'amande non sucré
  • 1 clémentine (telle que Cuties®), pelée
  • ½ tasse de framboises surgelées
  • 1 tasse d'épinards, ou plus au goût
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 1 cuillère à soupe de farine de graines de lin
  • 1 tasse de bleuets surgelés
  • 1 cuillère à soupe de poudre de protéine à la vanille

Placez le lait d'amande, la clémentine, les framboises, les épinards, les graines de chia, la farine de graines de lin, les myrtilles et la poudre de protéines dans le mélangeur, respectivement. Mélanger à puissance élevée jusqu'à consistance lisse, environ 30 secondes.


Livre d'images en couleur du Dr McDougall : « Intoxication alimentaire » ?

Après avoir vu ce livre, mes 3 petits-fils ont facilement compris pourquoi les gens sont en surpoids et malades, et comment ils se rétablissent en mangeant les aliments « feu vert » et en évitant ceux « à feu rouge ». Veuillez partager ce livre d'images gratuit avec vos amis, votre famille et vos collègues. Voir ci-dessous pour la liste des langues disponibles.

Voir le Livre d'images couleur ou téléchargez une copie PDF ci-dessous. Pour ajuster la taille du PDF, utilisez simplement le touches plus et moins.

*Les exemples d'aliments qui guérissent les intoxications alimentaires sont composés uniquement d'ingrédients recommandés par McDougall. Voir nos recettes gratuites et instructions détaillées (pas de gadgets).

Pour traduire le livre d'images couleur Dr. McDougall’s dans une autre langue, veuillez suivre ces instructions.


Inscrivez-vous à la newsletter DFB pour recevoir toutes les dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception ! Cliquez ici pour vous abonner !

Commandez votre exemplaire du guide DFB 2021 sur les restaurants de Walt Disney World aujourd'hui !

Avec plus de 750 pages, le Guide DFB 2021 de Walt Disney World Dining regorge de conseils et d'outils de planification développés par des experts de Disney World au cours de plus de 30 ans de visites. Nous avons fait la recherche pour vous, vous saurez donc quels endroits conviendront de manière unique aux besoins de votre famille !

Avec des mini-critiques de chaque restaurant, bar, salon, kiosque et plus un chapitre entier sur les meilleures collations à Disney World complet Analyse du plan de repas Disney (et comment obtenir des repas GRATUITS) et un chapitre complet sur les remises et les offres vous aurez tout ce dont vous avez besoin pour planifier vos meilleures vacances à ce jour.

Cliquez ici pour commandez votre exemplaire du livre électronique 2021 DFB Guide to Walt Disney World Dining avec code WDW2021 pour économiser 25 % sur le prix de la couverture aujourd'hui !


Les chefs et cuisiniers de la communauté des personnes handicapées partagent des recettes pour l'accessibilité

Le cours de cuisine Zoom du chef Regina Mitchell commence comme beaucoup de Zooms : plaisanteries amicales, rappels pour couper le son ici, quelques ajustements techniques là-bas. Quelques minutes après 16h30. heure de début, il y a environ 20 personnes sur l'appel. Au menu de ce soir : un sauté de légumes et un soda citronnelle-gingembre.

« Les aveugles savent cuisiner ! » dit-elle à la caméra et rit. « Les gens disent que lorsque vous avez des citrons, vous faites de la limonade. Je transforme les citrons en limoncello. Ou une pavlova au citron.

Mitchell, 60 ans, est devenu aveugle à l'âge adulte. Elle enseigne la cuisine à travers l'organisation basée au Nevada Blindconnect et son programme basé sur les compétences de vie, Angela's House. Les premier et deuxième mercredis du mois depuis sa cuisine dans la vallée de Las Vegas, Mitchell met l'accent sur le plaisir et le partage des compétences pour aider les malvoyants à se sentir à l'aise dans la cuisine.

La nourriture et la cuisine sont des domaines essentiels où les personnes handicapées peuvent souvent être invisibles ou négligées. Mais Mitchell et d'autres défenseurs travaillent dur pour résoudre le problème en offrant des cours et des ressources et en proposant des idées pour rendre la cuisine et les recettes accessibles.

Bientôt, la classe commence pour de bon. Une grande partie du processus correspond à ce à quoi vous pouvez vous attendre – instructions verbales, hachage, épluchage, mijotage – mais Mitchell met l'accent sur la sécurité et l'exploration de la cuisine par le toucher et l'odorat.

« Je vous encourage à ressentir la différence entre l'amidon de maïs, la farine, le sucre glace », dit-elle. À un autre moment, tout en épluchant un morceau de gingembre avec une cuillère, elle rappelle aux élèves « Sentez-le avant de le peler » pour mieux les familiariser avec la racine à la peau rugueuse. Elle suggère aux élèves de frotter les épices entre leurs mains pour les « réveiller », ce qui les rend également plus faciles à identifier.

Le parcours de Mitchell vers l'enseignement est né de la nécessité. "C'est un endroit pour venir, c'est un endroit pour se connecter", dit-elle à propos de ses cours Zoom. "C'est un endroit pour se rassembler, c'est un endroit pour pouvoir dire bonjour. Parce que vraiment, en tant qu'individus aveugles, nous sommes déjà isolés.

Ayant grandi à Compton, Mitchell a appris l'amour de la nourriture et de la cuisine de sa mère et de ses grands-mères. Poussée dans un rôle de gardien à l'adolescence après la mort d'un frère, Mitchell s'est appuyée sur quelques plats incontournables pour nourrir sa famille : des enchiladas et des tacos.

Après qu'elle et son futur mari, Stan, se soient rencontrés à l'église, le couple a déménagé à Seattle où Mitchell s'est inscrit à la Seattle Culinary Academy. Après avoir cuisiné et conseillé pendant des années en tant que chef professionnel, qui comprenait de brefs stages avec Emeril Lagasse et Julia Child, Mitchell a déménagé à Las Vegas pour un emploi.

En 2011, elle a commencé à ressentir de la douleur – une douleur oculaire. A l'hôtel où elle travaillait, elle a commencé à remarquer un changement. Sa marche est devenue instable, elle se sentait déséquilibrée. "J'ai réalisé que je n'avais plus cette démarche comme avant", dit-elle. Ses collègues l'ont remarqué. "J'ai dû demander à des gens au travail de m'aider à lire certaines choses, sous couverture, bien sûr." Au cours des mois suivants, sa vision s'est détériorée.

On lui a finalement diagnostiqué une panuvéite bilatérale, une maladie qui affecte la couche intermédiaire de l'œil et a privé Mitchell de sa vue. Son médecin ne l'a pas laissée retourner au travail.

« J'ai perdu la vue, j'ai perdu mon travail. Que fais-je?" Mitchell se souvient avoir pensé. A l'époque, elle avait 50 ans.

Aux États-Unis, 26 % des adultes, soit 61 millions de personnes, vivent avec un certain type de handicap. Parmi ceux-ci, 6,8 % ont un handicap de vie autonome - quelque chose qui causerait des difficultés à faire les courses seuls 5,9 % sont sourds ou gravement malentendants et 4,6 % sont aveugles ou gravement malvoyants.

Des études ont montré que l'insécurité alimentaire, ou le manque d'accès fiable à des aliments nutritifs, est plus susceptible de se produire dans les ménages où il y a une personne handicapée, démontrant davantage le besoin de classes accessibles, de sites Web et de stratégies d'enseignement adaptées. Une étude de l'Economic Research Survey de l'USDA a estimé que 38 % des ménages à faible sécurité alimentaire comprenaient un adulte handicapé. Une mauvaise alimentation, selon l'étude, peut aggraver les problèmes de santé et les handicaps.

« Qui, au-dessus de tout le monde, pourrait utiliser des informations sur la façon de cuisiner ? » dit George Stern, un écrivain sourd-aveugle et défenseur des droits des personnes handicapées vivant à Lubbock, au Texas. Les personnes handicapées « bénéficient autant que n'importe qui de cette connaissance, sinon plus », a-t-il déclaré. Mais pour récolter ces bénéfices, les entreprises et les entreprises doivent faire de l'accès pour tous une priorité.

Stern dit que nous devons cesser de penser à fournir l'accessibilité comme un fardeau ou un obstacle, car ce n'est pas le cas. « L'accessibilité va au-delà des besoins de n'importe quelle catégorie de handicap. Un hébergement qui profite aux sourds-aveugles profite aux personnes voyantes. Les aménagements qui profitent aux personnes en fauteuil roulant profitent aux personnes valides.

Il a cité en exemple l'installation de rampes accessibles devant les commerces. Au départ, certains peuvent se plaindre du coût ou des désagréments, « mais ensuite vous voyez les bénéfices », pour tout le monde : parents avec poussettes ou personnes effectuant des livraisons.

Les cuisines et les espaces culinaires doivent également être conçus en gardant à l'esprit l'accès, sans faire rétroactivement des aménagements. « La conception universelle est accueillante dès le départ », déclare Stern. "Nous supposons que les personnes handicapées existent parce que oui, bonjour, nous le faisons."

L'industrie alimentaire, des cuisines aux restaurants en passant par les espaces de formation culinaire, se sent toujours « interdite » aux personnes handicapées, dit Stern. Il se souvient d'avoir postulé pour un emploi dans une pizzeria, mais on lui a dit qu'il ne serait pas en mesure de suivre le rythme. L'attitude qui prévaut, dit-il, est l'une des suivantes : « Je vais supposer ce que vous pouvez faire en fonction de ce que je suppose que je ne pouvait pas faire."

Stern, qui a écrit sur l'importance du texte alternatif et de l'accessibilité des sites Web pour Serious Eats, veut remettre en question la pensée traditionnelle sur ce que les personnes handicapées peuvent ou ne peuvent pas faire, et sont ou ne sont pas intéressées. peuvent contribuer d'une manière à laquelle ils ne pensent pas.

La partenaire de Stern, Danielle Montour, est une spécialiste des technologies d'assistance et une pâtissière amateur diplômée du Colorado Center for the Blind’s Independence Training Program. Elle est née avec un rétinoblastome, une forme de cancer des yeux, et est aveugle. Il y a une peur dans les communautés non handicapées, a déclaré Montour, concernant le fait de laisser les personnes handicapées dans une cuisine – en particulier près des couteaux et des cuisinières. Bien que la peur puisse provenir d'un lieu d'attention, « cela ne fait que perpétuer ce cycle de personnes aveugles qui doivent aller ailleurs pour obtenir une formation de base », dit-elle.

"Je comprends que l'intention soit bonne, mais le chemin de l'enfer est pavé avec eux."

Le moyen de prédilection de Montour est la cuisson, mais elle a constaté que les recettes reposaient souvent trop sur des indicateurs visuels. Elle a souligné la nécessité de différents paramètres de qualité et de cuisson.

"Je ne veux pas savoir quand quelque chose est doré", dit-elle. « Si votre seul indicateur est la couleur, je vais chercher [une autre recette]. Qu'est-ce que ça sent? À quoi devrait-il ressembler ? Quel est le cohérence de crème pâtissière ? Aucune des recettes que j'ai vues ne m'a dit ce que cela devrait être.

Mitchell, avec sa cécité à l'âge adulte, a été forcée de faire des ajustements dans la cuisine, qui avait été son réconfort pendant des années. Elle a rencontré Raquel O'Neill, la présidente de Blindconnect, qui lui a présenté le concept des compétences en matière de cécité, qui incluent la communication, l'orientation et la vie indépendante. En 2019, Mitchell a commencé à enseigner la cuisine avec Blindconnect.

Par nécessité, le vocabulaire culinaire de Mitchell s'est élargi en raison de sa cécité. « J'essaie de décrire [la nourriture] à mes auditeurs, j'essaie de le décrire pour les personnes de ma classe Zoom : c'est ce que vous allez goûter si vous le faites correctement », dit-elle.

Elle se souvient d'un souvenir simple mais instructif d'une école de cuisine, avant de perdre la vue. «Mon professeur nous a demandé d'écrire comment faire un sandwich au beurre de cacahuète et à la gelée», dit-elle. « Et à l'époque, en tant qu'étudiants en cuisine impertinents, vous pensez tout savoir. Nous avons tous échoué.

Le problème? L'instructeur voulait que les élèves écrivent comme si la personne qui le suivait n'avait jamais lu de recette. « Je fais cinq pas vers mon placard, j'ouvre mon placard avec ma main gauche. Je prends ma main droite, je fouille dans mon placard. Je sors mon pain », se souvient Mitchell. "Je sors mon tiroir et je tends la main gauche et je sors mon couteau."

Cette expérience a profondément influencé sa philosophie d'enseignement : « Cela lui a rappelé le souvenir d'être descriptive », dit-elle. « Je me suis dit : ‘Ah, c’est comme ça que je vais le faire. Je vais adopter cette approche.

Cette attention et cette attention aux détails s'étendent également à d'autres domaines. « Si je quitte ma station hors de vue de la caméra, je leur fais savoir que je m'éloigne », dit-elle. « Je ne veux pas du tout qu’il y ait un vide pendant qu’ils sont avec moi. Je veux qu'ils sachent toujours ce que je fais.

« Quelle est la plus petite étape qui peut être enseignée ? » demande Anna Moyer, fondatrice d'Accessible Chef.

Moyer était au lycée lorsqu'elle a eu l'idée d'un site Web de recettes visuelles visant à enseigner les compétences culinaires aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Son frère Sam, atteint du syndrome de Down, a inspiré le projet, qui compte désormais plus de 300 recettes allant de la simple préparation d'un récipient de Kraft Easy Mac à un pâté chinois plus compliqué.

L'amélioration des compétences culinaires dans la communauté des personnes handicapées mentales a d'immenses avantages, dit Moyer, notamment la réduction du risque d'insécurité alimentaire, la création d'opportunités d'emploi et même l'amélioration des compétences en lecture. Plus important encore, il favorise un sentiment d'autodétermination.

La clé pour rendre les recettes plus accessibles aux personnes ayant une déficience intellectuelle, dit Moyer, est d'utiliser une technique appelée analyse des tâches pour décomposer les recettes en étapes discrètes.

"Si vous regardez une recette normale, il y a beaucoup d'informations implicites ou tacites", explique Moyer. "Si une recette dit d'ajouter un œuf, la plupart des gens savent qu'il faut d'abord l'ouvrir ou retirer la coquille." Mais pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, cela peut ne pas être évident.

Le site de Moyer décompose les instructions en étapes les plus petites possibles. Dans une recette de sandwich chaud au jambon et au fromage, par exemple, au lieu de simplement dire « beurrer le pain », elle détaille quatre étapes distinctes : rassembler tous les ingrédients, placer le pain sur une assiette, ouvrir le beurre et étaler beurre sur le pain. Des recettes plus compliquées peuvent être divisées en plusieurs sessions, voire plusieurs jours.

"J'ai vu que beaucoup de chefs ou de cuisiniers pensent qu'il faut cuisiner d'une certaine manière", dit-elle. "Il existe une technique qui est" appropriée "".

Mais finalement, la recette se fait et le sentiment d'accomplissement qui s'ensuit en vaut la peine. "Cependant, vous pouvez le faire, c'est OK - le produit final compte plus", dit-elle.

Mitchell, qui enseigne également des cours de cuisine par l'intermédiaire de l'Association des parents d'enfants aveugles du Wisconsin, dit qu'il existe un « énorme besoin » de compétences en cuisine parmi les personnes handicapées. Particulièrement pendant COVID, « Nous sommes très vulnérables. Beaucoup d'entre nous ont d'autres maladies associées à la cécité. Et il est important d'avoir des événements réguliers à attendre avec impatience. "C'est juste une belle communauté et un bel événement à offrir, alors oui, c'est une nécessité", a-t-elle déclaré.

Teresia Green, qui assiste aux cours de Mitchell via Blindconnect, est d'accord.

"Je n'ai pas cuisiné du tout pendant près de 18 mois parce que j'avais tellement peur de la cuisine", explique Green, qui a été diagnostiqué légalement aveugle en 2018. "J'ai passé un an en très mauvais état." En 2019, elle s'est connectée avec Angela's House.

Green a suivi tous les cours de Mitchell depuis le verrouillage. La principale chose qu'elle a apprise est « comment la cuisine peut redevenir une amie », dit-elle, en apprenant à découper et à organiser. "Je ne peux pas croire les choses que je peux faire aujourd'hui."

Lorsque Green a été diagnostiquée, elle a dû arrêter de conduire et elle a abandonné le programme de maîtrise auquel elle était inscrite. « Tout m'a été en quelque sorte pris du jour au lendemain », dit-elle. Les cours de Mitchell lui ont redonné confiance en la cuisine. «Pour moi, ce n'était qu'un miracle», dit-elle.

Rendre l'espace alimentaire accessible demandera des efforts, comme l'ajout d'un texte alternatif descriptif aux photos, rendre les sites Web plus accueillants, décomposer les étapes de la recette et rendre les descripteurs plus que visuels. Les gens ont également besoin d'avoir accès à des légumes précoupés et à des budgets pour embaucher des instructeurs pour enseigner ces compétences.

Repenser les appareils est également nécessaire, explique Glenn Moscoso, dont le site Web, Wheelchair Daddy, relate ses expériences en tant que père vivant avec la paralysie cérébrale. « Les fours ont besoin de l'option d'une porte battante, comme un réfrigérateur », dit-il dans un e-mail. « Il en va de même pour les lave-vaisselle. Les personnes qui utilisent des fauteuils roulants pourraient se rapprocher. »

Plus important encore, un changement de mentalité sociétal est nécessaire. Nous devons nous aligner sur ceux qui ont un handicap et renforcer ce qui est vraiment un droit humain fondamental : l'accès à une alimentation saine et l'autonomie et la capacité de choisir ce que nous mangeons chaque jour.

«Très souvent, les personnes handicapées n'ont pas leur mot à dire», explique Montour, qui a également enseigné la cuisine à des amis par le biais du département de l'Iowa pour les aveugles. "Je serai damné si je ne fais pas ce choix maintenant."


j'ai écrit un Publier il y a un peu plus d'une semaine, lorsque j'ai parfaitement compris le mécanisme de durée de la nourriture. Maintenant, cela fait plus de 24 heures que quelqu'un a cassé mon système de puissance - la seule chose qui m'empêche de dire que j'ai fini ! Je pense qu'il est temps de refaire mon post et de faire tous mes derniers changements. alors sans plus tarder, je vous présente :

Mécanique de base

La santé totale est égale à la somme des valeurs des ingrédients de restauration de la santé multipliée par 2 ou Health=Sum(HealthValues)x2

La durée d'un effet est contrôlée par la somme de ses valeurs de temps d'ingrédient (toutes les résistances au froid/attaques/furtivité/etc partagent le même temps) plus 30 secondes pour tous ingrédient.

La puissance est contrôlée par un système de points. Pour déterminer la puissance d'un plat, vous devez résumer les points de puissance des ingrédients et vérifier si vous avez dépassé un certain seuil.

Les plats peuvent "crit", vous entendrez un signal musical pour signifier qu'il s'est produit (vous le saisirez assez facilement).

La durée d'un effet est gérée par l'effet, pas par l'ingrédient. Tous les ingrédients augmentant l'attaque, par exemple, contribuent 20 secondes à la durée, totalisant 50 secondes pour compter comme ingrédient.

Avec cela, nous pouvons calculer la durée d'un plat en utilisant un voltfruit et deux pommes comme ceci : Premièrement, vous obtenez 2:00 pour chaque voltfruit (1) dans le plat. Ensuite, vous ajoutez à tout moment des ingrédients stimulants (j'en parlerai plus tard) dont il n'y en a pas. Enfin, ajoutez 0h30 pour chaque ingrédient (3) totalisant 1h30. Ajoutez vos 2:00 aux 1:30 et vous obtenez 3:30. (Si vous obtenez des résultats différents, assurez-vous d'avoir écouté la musique critique).

Pour la puissance, il semble que chaque ingrédient ait un "tier" spécifique. Chaque niveau fournit une quantité X de "points de puissance" spécifiques pour chaque type d'effet détaillé dans la section marron intitulée "Tableau de puissance" dans le tableur:

Pour atteindre un certain niveau, vous devez accumuler un certain nombre de points. En tant que tel:

Par exemple, ajoutez un Mighty Porgy (21) à deux Mighty Bananas (14 chacun) pour obtenir un buff d'attaque de haut niveau (puissance de 49). Pour plus d'informations, consultez la colonne "potency" et "effect tier" dans la tableur.

Boosts de temps

Pour les ingrédients supplémentaires (dans mon inventaire, il commence par Hylian Rice et se termine par ɽragon' Claw), vous obtenez un gain de temps. Les parties de dragon sont particulièrement efficaces, les écailles sont un buff générique de 1h00, mais les griffes sont de 3h00 et les cornes définissent la durée à 30h00. Les choses importantes à noter sont :

Parfois, les ingrédients qui augmentent le temps fournissent moins que l'effet réel des ingrédients eux-mêmes.

Ils n'augmentent pas la puissance.

Ils ne peuvent être utilisés qu'une seule fois dans une recette avant de perdre leur augmentation de durée et d'agir comme seuls ingrédients (ex : 1 œuf d'oiseau = 1:00 + 0:30, 2 œuf d'oiseau = 1:00 + 0:00 + 0:30 + 0:30)

Pour plus d'informations, consultez la section cyan dans le tableur.

Plats critiques (Gracieuseté de /u/ErsatzCats)

Lorsque vous rencontrez une critique pendant la cuisson, vous entendrez un signal musical et l'un des 5 effets se déclenchera selon que votre plat le supporte :

Niveau de puissance +1 (IE : faible -> moyen, moyen -> élevé).

+2/5 endurance supplémentaire verte ou jaune.

Si vous souhaitez contourner l'aspect RNG, vous pouvez ajouter un fragment d'étoile ou n'importe quelle partie de dragon. De plus, cuisiner pendant qu'une lune de sang est en vigueur (23h35-23h55) déclenchera automatiquement un critique.

Extrait de monstre

Monster Extract suit le RNG des plats critiques, mais augmente ou diminue récupération de la santé, niveau de puissance et durée. HP est défini sur 1/4, valeur de base ou valeur de base +3. La durée est définie sur 1:00, 10:00 ou 30:00. La puissance est déplacée d'un niveau vers le haut ou vers le bas en fonction de la puissance de base. Les valeurs exactes testées sont indiquées entre parenthèses :

1:0010:0030:00
33%(32.29%)33%(31.25%)33%(36.46%)

-1 niveau de niveauPas de changement+1 Niveau Niveau
Meugler0.00%80%(78.57%)20%(21.43%)
Milieu20%(20.93%)60%(58.14%)20%(20.93%)
Haute40%(40.00%)60%(60.00%)0.00%

Régler à 0,25Pas de changement+3 Coeurs
25%(23.96%)50%(47.92%)25%(28.13%)

Avec ceux-ci, vous pouvez également obtenir des plats d'une durée de 30h00, d'un niveau de niveau +1 et de cœurs +3 ou d'une durée de 1h00, de niveau de niveau -1 et de cœurs 1/4.

Statistiques temporaires

Pour les ingrédients copieux et les ingrédients stimulant l'endurance, ils suivent un ensemble de règles semi-basiques :

Tous les Enduras et Heartys restaurent respectivement l'endurance et la santé. Cela fonctionne indépendamment de tout autre ingrédient rétablissant la santé (IE : pommes/viande crue).

Le total des cœurs temporaires fournis est la somme des effets des ingrédients individuels.

L'endurance est plus chaotique, pour la restauration et les enduras, vous devez additionner les points de chaque ingrédient et le comparer à un tableau. IE : 4 points de restauration d'endurance vous accordent une roue complète. 9 en endura donne 2 roues. Cela nécessite spécifiquement l'explication de la feuille de calcul.

Pour plus d'informations, consultez la section rose et orange dans le tableur.

Spécificités de l'élixir

Les élixirs ne sont pas différents de la cuisson à part qu'ils sont de bien meilleure durée et produisent un plat douteux (même si les autres ingrédients sont corrects) si vous n'incluez pas de réactif. Les élixirs priment dans un plat, mais l'étiquette est purement esthétique. Voici quelques points importants à noter :

Pour inclure un ingrédient d'élixir, vous devez également inclure un réactif d'un monstre. Cela établira le plat comme un élixir.

Vous pouvez transformer un plat normal en élixir, même en utilisant des ingrédients de cuisine comme des boosts de temps et des ingrédients d'effet.

Les réactifs suivent trois niveaux :

Il est important de noter que le mélange de cuisson et d'élixirs peut donner des plats très puissants. Prenez par exemple Mighty Porgy + Mighty Porgy + Bladed Rhino Beetle + Bokoblin Guts + Bokoblin Guts offrant un buff d'attaque de haut niveau de 8:50.

Fait intéressant, les monstres n'influencent pas l'effet d'amélioration de la durée d'un réactif. La plupart des monstres ont un drop commun, peu commun et rare. Par exemple, les gouttes d'un Bokoblin sont des cornes, des crocs et des tripes par ordre de commun à rare. Lizalfos&# x27 sont des cornes, des serres, des queues. Le seul cas où les variantes (IE : Icy Liz Tail) sont importantes concerne les gelées Chuchu où la gelée ordinaire est de niveau 1, mais la gelée colorée est de niveau 2.

Ce système de niveaux signifie que l'utilisation de vos sabots Lynel pour les élixirs que vous utiliserez est inutile car ils sont aussi bons que les crocs de Bokoblin. Pour plus d'informations sur les ingrédients appartenant à quel niveau, vérifiez à côté de la section verte dans le tableur.

Conclusion - Implications

Donc de toutes ces informations je tire ces conclusions:

Les glands sont nuls, ils ne sont pas meilleurs que le pire ingrédient à effet de durée et n'offrent aucune puissance supplémentaire. Ils sont corrects pour une restauration de la santé en début / milieu de jeu!

Le jeu veut que vous utilisiez des ingrédients en cas de pénurie, donc les glands ne sont pas trop mauvais si vous avez un champignon-rasoir et 9 glands.

Bien que les bogues puissent être ennuyeux à attraper, ils vous permettent de faire des potions de très longue durée (avec des réactifs) pour des effets qui sont autrement de courte durée.

Pour les amateurs de vitesse et de combat, les ingrédients qui augmentent le temps peuvent être formidables ! Ajoutez un puissant chardon pour une attaque et empilez la durée avec un œuf, du beurre, du lait et du sucre et soudainement, votre nourriture vous donne quelques minutes d'attaque faible avec un seul chardon.

Les ingrédients consistants ne doivent pas être mélangés avec des aliments sains - ils ne doivent pas non plus être mélangés avec des effets. Faites-les cuire seuls pour une restauration complète des HP et quelques cœurs temporaires ajoutés - ou ensemble pour économiser de l'espace et atteindre jusqu'à +25 cœurs temporaires avec un plat Big Hearty Radis (il semble y avoir un plafond de 30 cœurs TOTAL)

N'utilisez pas ces gouttes de mini-boss sur des élixirs utilisables, vendez-les seules ou en élixir. Utilisez toutes les pièces que vous accumulez pour votre réserve personnelle d'élixirs (j'aime les trucs de bokoblin car ils se vendent pour rien).

Si vous voulez faire un "plat parfait", essayez d'atteindre 45 points de puissance avec le moins d'ingrédients possible et remplissez le reste avec des augmentations de temps. Si vous utilisez un rhinocéros à lame dans un plat d'attaque, vous pouvez ajouter des réactifs de niveau 3 pour 2h40 supplémentaires. Pour Stealth Up et Resistances/Fireproof, toute combinaison qui dépasse 45 fera l'affaire car ils ne bénéficient pas beaucoup des ingrédients qui augmentent le temps, à moins que vous ne les transformiez en élixir et n'ajoutiez uniquement des réactifs de niveau 3.

LE PLUS IMPORTANT

Ne prenez pas tout cela trop au sérieux. Oui, vous pouvez jouer au jeu comme vous le pouvez avec n'importe quel autre jeu, mais la meilleure façon de profiter de Breath of the Wild est d'en profiter. Ne laissez pas un type au hasard sur Internet vous dire de ne pas utiliser de glands sur la nourriture ! Make whatever food appeals to you because in the end, you really don't need to minmax your food. The game's difficult, but not that difficult.

Now if you excuse me, I'm going to go cook a Hearty Durian with two Hyrule Basses and a couple Acorns.


Cast your vote for MLB's best food

Ever since Chris Von der Ahe, the owner of the St. Louis Browns of the American Association (who, confusingly enough, became the Cardinals of today) started selling hot dogs at the ballpark in the 1880s, stuffing your face has been just as big a part of going to the game as the action on the field.

But we are a long, long, longue way away from those early days when some tubed meat plopped between bread was enough. Heck, even ballpark nachos -- those crispy chips and nuclear-powered cheese, which were invented in 1976 -- look like quaint home cooking compared to some of the things teams bring out today.

Just as clubs one-up each other in signing superstars in hopes of baseball domination, teams do the same with their foodstuffs. Giant hot dogs, burgers that are also pizzas, entire buckets of chicken fingers and fries -- they've all carved out places in the ballpark grub. But while teams can play in pursuit of a World Series championship, there was no way to figure out which team does its fans proudest with its food options . until today.

We're happy to announce the start of MLB Food Fight, a bracket competition where all 30 teams put up their ballpark's signature food item against each other for the title of best food in baseball. Oh yeah, and Cracker Jack and popcorn -- those other ballpark must haves -- help round out our bracket for a nice round number of 32.

To cast your vote, head to MLB.com/FoodFight, but if you want more information on our head-to-head matchups -- and if you want to get really, really, ridiculously hungry -- read on. As Guy Fieri would say, we're going to Flavortown.

Boston's Cold Lobster Roll vs. Seattle's Seared Sockeye Salmon Sandwich

We've got a seafood face-off! In one corner, we have les underwater creature of New England, the humble crustacean, the lobster. The one served at Fenway Park is done classic New England-style: it includes fresh and local Yankee Lobster Co. meat, herbed mayo, celery and is sprinkled with lemon and chives on a brioche bun. (If you want a chaud lobster roll, you'll want to head to Connecticut, ne pas Massachusetts.)

Meanwhile, anyone who has been to Seattle's Pike Place Market knows how seriously they take their fish. The Mariners' sandwich features perfectly-seared wild sockeye salmon nestled in a fluffy brioche bun with the freshest arugula, tangy pickled red onion and smooth and spicy house-made remoulade.

Chicago's Big Slugger Nachos vs. Colorado's Monster Chicken Nachos

Nacho vs. Nacho and only one can win? Who would make a world so cruel?

The Cubs have the Big Slugger Nachos, which feature beef chili, nacho cheese, house made salsa, pico de gallo, sour cream and fresh jalapeños served in a full size souvenir helmet all coating fresh tortilla chips.

The Rockies counter with their Monster Chicken Nachos, which feature tender, marinated chicken, pinto beans, cheese sauce and the choice of two salsas.

Pittsburgh's Sriracha Slaw Chicken Sandwich vs. Cleveland's Fat Rooster Sandwich

Forget the Clemente Bridge beyond the center-field fence, the premier thing you should be looking for when you get to the ballpark is this sandwich. This is a crispy chicken sandwich served with a spicy sriracha jicama slaw and served up on a bakery potato roll.

But if it wants to win, it's going to have to defeat the Fat Rooster. This is a Southern-inspired fresh, made-to-order buttermilk-soaked chicken that then gets its bold flavor from a proprietary blend of spices and is served with house-made pickles and coleslaw topped with honey mayonnaise for a touch of sweetness.

Arizona's Churro Dog vs. San Francisco's Ghirardelli World Famous Hot Fudge Sundae

This is a matchup your dentist would ne pas approve of. The Churro Dog is a feat of dessert science, where a churro is fit inside a Long John doughnut with chocolate glazing that is then topped with frozen yogurt.

The Giants counter with their absolutely stuffed classic hot fudge sundae that features vanilla ice cream, handmade hot fudge and is topped with whipped cream, diced almonds and a cherry.

Minnesota's Tony O's Cuban Sandwich vs. the Mets' Pete Alonso Polar Burger

We've got a battle of foods named in honor of ballplayers. The Twins' offering -- named in honor of right-field legend Tony Oliva -- is their take on a classic sandwich. Pulled pork, ham, pickles, swiss cheese and dijonnaise are all nestled inside Telera bread.

The Polar Burger is brand new and debuted just this season. It comes with Pat LaFrieda's black truffle blended burger patty, New York maple spiced caramelized onions, smoked gouda cheese, lettuce, tomato and claw sauce on a freshly baked brioche bun.

Toronto's Lumberjack Slammie vs. Washington's Pupusa Revuelta

We've got a pork faceoff on this one, and your choice will come down to whether you prefer the classics or entire meals within a bun.

Toronto offers up a griddled spicy pork sausage patty on a big seedy bun, sweet maple spread, creamy cabbage slaw, waffle fries and tomato. This seems like one where you'll need a few napkins -- and maybe a bigger mouth.

Washington counters with ground pork chicharrón and mozzarella cheese all stuffed inside a chewy and tasty pupusa.

Baltimore's Fells Point Patty Melt vs. Detroit's Chicken Shawarma Wrap

Here's a matchup just made for your neighborhood diner, too.

The Orioles offer up a patty melt named for the Fells Point neighborhood. It comes with a beef patty, toasted sour dough, American cheese, fried onions and patty sauce.

The Tigers counter with their chicken shawarma wrap, featuring marinated chicken breast, tomato, lettuce, pickles and garlic sauce wrapped in a locally sourced pita.

The Angels' Saint Archer Pretzel vs. the Wild Card Peanuts

It's a head-to-head battle of ballpark snacks! While you've likely had plenty of stadium pretzels, the Angels' offering takes it to the next level. These pretzels are hand rolled daily by an in-house pastry team and comes paired with warm jalapeño cheese sauce and Saint Archer Blonde Ale mustard. And if you're looking for a meal, you're in luck: Each pretzel weighs nearly one pound.

Can the pretzel defeat the old standby, the ballpark peanut? While peanuts may be nothing fancy, few things can compete with something as satisfying as cracking one open and scattering the shells while you happily munch away.

Atlanta's SteakOut vs. the Yankees' Lobel's Steak Sandwich

We've got a steak out here! In one corner, Atlanta offers a Southern staple: A chicken fried steak with smoky bacon topped with country gravy on a buttery biscuit.

New York offers up one of Yankee Stadium's fan favorites. It begins with a thinly sliced USDA Prime NY strip steak that is tossed in a gourmet blend of scratch gravy and served on a toasted brioche bun.

The White Sox' Comiskey Burger vs. Milwaukee's Double Play Burger

Two burgers enter, but only one burger can leave.

Chicago offers up the Comiskey Burger -- named after legendary White Sox owner Charles Comiskey. The sandwich features two double 1/4 pound Glenmark "Steak Eater" beef patties along with a special blend of "Chitown Pico" that's made of tomatoes, relish, sport peppers and cheese spread. That's all placed between a buttery brioche roll.

The Brewers' option is a double burger as well, but with a decidedly Milwaukee twist. The burger features one angus beef patty along with one Johnsonville brat patty. Those are then topped with slices of Havarti cheese, ale mustard, cherry compote and arugula on a brioche bun.

Cincinnati's Chili Cheese Coney vs. Texas' Boomstick

It's a battle of iconic hot dogs! Cincinnati's chili cheese coney is a longtime city staple that features a specially made hot dog in a steamed bun with mustard that is then covered with Cincinnati's signature secret-recipe chili. Diced onions and a heaping mound of shredded cheddar cheese is then added on top.

Texas offers up The Boomstick, originally named for when slugger Nelson Cruz was on the roster. This is something that most definitely should be shared, but hey, do you. The Boomstick is a 2-foot all-beef hot dog, smothered in chili, nacho cheese, jalapeños and caramelized onions, all on top of a massive potato bun. Add it together and it weighs in at three pounds!

Oakland's Pulled Pork Nachos vs. St. Louis' Four Hands Nachos

The greatest finger food that would most definitely be neater with a fork. (But anyone who eats nachos with a fork is either on a date or is a narc.)

Oakland's offering comes loaded with pulled pork, house-made queso, cilantro, jalapeño, guacamole, sour cream and salsa in an A’s helmet. It's like a crunchy and savory sundae!

The Cards offer up their take, which features fresh corn tortilla chips topped with white cheddar cheese, pico de gallo, pickled jalapeño peppers, crumbled cojita cheese, sour cream and green onion and -- in a twist -- a choice of pulled pork or beef to top it off.

Philadelphia's Philly Cheesesteak vs. the Miami Marlins Cuban Sandwich

This is going to be a tough vote because these aren't just stadium specialties but regional ones, too. How could the Phillies offer up anything autre than a cheesesteak -- a sandwich made of thinly sliced rib-eye and melted cheese on a long roll. Cheez Whiz, American & provolone are the most traditional types of cheese, though it's going to be up to you if you're going "wit' or "witout" (meaning with or without onions).

Miami counters a touch of local influence with their classic Cuban sandwich that the city is famous for. The sandwich is made with boneless pork, ham, swiss cheese and whole grain mustard all on a classic Cuban roll.

Los Angeles' Michelada Sausage vs. Tampa Bay's Beer Braised Short Rib Grilled Cheese

We've got some delicious beer-drenched specialties in this matchup. The michelada is a Mexican drink made with beer, lime juice, sauces, spices, tomato juice and chile peppers that you can find across L.A. So, this sausage is the ballpark food version of the beverage. It features a Dodger Stadium exclusive Michelada-spiced sausage with citrus slaw and is finished with tajin and chamoy nut crumble.

The Rays, who are respecting their Devil Rays past by ne pas putting seafood into the fight, offer a grilled cheese featuring beer braised short ribs, cheddar, Havarti and swiss cheeses, caramelized onions, horseradish cream and sourdough bread. Encore mieux? It comes with a side of kettle chips.

San Diego's Burgundy Pepper Tri-Tip Nachos vs. Kansas City's Brisket-Acho

Two barbecue takes on nachos? There are gonna be some hurt feelings when this matchup is over.

The Cardiff Tri-Tip is a San Diego favorite, so of course they put a large portion of chopped up tri-tip on their nachos. They're then served with cheese sauce, drizzled BBQ sauce, sour cream and sprinkled green onions to finish it off.

Kansas City offers up the brisket-acho, which debuted during the Royals' postseason run in 2014. This dish features their signature smoked and seasoned in-house chopped beef brisket layered with homemade baked beans and cheesy corn. It's then topped with coleslaw and Sweet Baby Rays BBQ sauce and comes served on a bed of tortilla chips in a souvenir helmet.

Houston's Astros Cowboy Fry vs the Wild Card Cracker Jack

It's the first sighting of fries on the list -- which is an upset in itself. The Astros serve up fresh-cut fries topped with queso blanco, brisket, jalapeño ranch, diced green onions, pickled jalapeños and onions. All of that is then drizzled with some BBQ sauce to finish it off.

But can that defeat the caramel corn and nuts of Cracker Jack? I mean, after all, it's in the song we all sing every seventh inning stretch.


Crash Hot Potatoes

Crash Hot Potatoes are a lovely twist on the tired old baked potato! They're the perfect combination of crispy, flavorful, and simple.

whole new potatoes (or other small round potatoes)

Rosemary (or other herbs of choice), to taste

  1. Préchauffer le four à 450 degrés.
  2. Portez une casserole d'eau salée à ébullition. Add in as many potatoes as you wish to make and cook them until they are fork-tender.
  3. Drizzle a sheet pan with olive oil. Place tender potatoes on the sheet pan, leaving plenty of room between each potato.
  4. With a potato masher, gently press down each potato until it slightly mashes, then push the excess out of the masher back on top of the potatoes. Rotate the potato masher 90 degrees and mash again, pushing out the excess. Drizzle the tops of each crushed potato generously with more olive oil.
  5. Sprinkle potatoes with kosher salt, fresh ground black pepper and fresh chopped rosemary (or chives or thyme or whatever herb you have available.) Add grated Parmesan.
  6. Bake in a 450 degree oven for 20-25 minutes until golden brown and sizzling.

Man, do I love Australia. First, my oldest daughter was conceived there on our honeymoon&hellipand while we&rsquore on the subject, have I ever shared with you that we almost named her &ldquoSydney&rdquo as a nod to her point of origin? In the end, I chickened out, though&mdashI thought that might be a little corny, and truth be told, I think she was actually conceived in Brisbane. But I&rsquoll stop there. This is a family-friendly website.

Anyway, I just love Australia. I just tried this side dish last night&mdashit was sent to me by Trish, an Aussie friend/reader, a few weeks ago&mdashand I wound up absolutely loving it. Created by Australian food writer Jill Dupleix, it&rsquos called &ldquoCrash Hot Potatoes&rdquo and has soared to the top of my Favorite Side Dishes to Serve With Big Ol&rsquo Hunks of Beef.

They&rsquore so simple, it&rsquos terrifying. Well, not terrifying&hellipbut almost. They&rsquore a lovely twist on the tired old baked potato, and they perfectly embody a quality I always strive to achieve in my cooking: Flavorful, Crispy Surface Area. I&rsquoll go into that principle more in a separate post, but just know I&rsquoll be pontificating about Flavorful, Crispy Surface Area soon. And I&rsquoll make you a believer.

For now, though, let&rsquos take a chill pill and make Crash Hot Potatoes! Thanks, Trish from Australia, for sharing it.

The Cast of Characters: New Potatoes (or other small, round potato), Olive Oil, Kosher Salt, Black Pepper, and whatever herb you like. I&rsquom using Rosemary.

Begin by bringing a pot of salted water to a boil.

Add in as many potatoes as you wish to make, and cook them until they&rsquore fork-tender. And yes, I realize my pot is a little full, but listen: my boys filled my large dutch oven with a combination of dog food, potting soil, and gravel yesterday, and then they placed it on top of our garage. I have to learn to make do around here.

Oh! And I&rsquod like to officially announce that as a result of my boys&rsquo repeated attempts to dig to China, I no longer have any spoons in my kitchen. You heard me. Send spoons ASAP, please. We have cereal to eat.

Next, generously drizzle olive oil on a sheet pan.

This will mean the difference between the potatoes sticking and not sticking, so don&rsquot be shy here.

When the potatoes are tender, place them on the cookie sheet&hellip

&hellipGiving them plenty of room to spread out.

Next, grab your potato masher and gently press down on the potato until it slightly mashes&hellip

Then rotate the masher 90 degrees and finish flattening it. Of course, you don&rsquot want to absolutely smash it into the pan&mdashyou want it almost to resemble a cookie.

Repeat until all are flattened. And really, I don&rsquot know why you couldn&rsquot use the bottom of a glass for this step if you don&rsquot have a potato masher. The surface might not be as textured and interesting, but I think it still might work.

Next, brush the tops rather generously with olive oil.

And if you could please use a pastry brush that looks as bad as, or worse than, this, that would be great. I&rsquoll sleep better tonight.

Look, I USE the stuff in my kitchen. I can&rsquot be bothered with making sure it&rsquos polished and perfect.

*Here endeth the rationalization.

Next, grab some Kosher salt. You can use regular salt, but I&rsquod really recommend using kosher. It adheres to the potatoes more easily and really flavors them nicely without getting too salty.

Remember: potatoes need salt. Don&rsquot skimp!

Be ye ever as generous with fresh ground black pepper.

Now, you can grab some chives&hellipor thyme&hellipor whatever herbs you have available. I had this in my garden&mdashthe same garden that&rsquos been pummeled by hail, wind, and rain for the past month. Let&rsquos observe a moment of silence for all gardens in Middle America.

Whatever herb you use, just chop it pretty finely and sprinkle over the top.


Voir la vidéo: GREEN MONSTER SEATS! Red Sox vs Tigers - 6718 (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Yozshugrel

    Merci pour votre aide dans ce domaine, le plus simple sera le mieux ...

  2. Vozil

    Agree, useful message

  3. Yedidyah

    C'était ma faute.

  4. Breandan

    J'ai regardé le grand écran!

  5. Osbart

    passibki

  6. Voodoogor

    Excusez-moi de ne pas pouvoir participer aux discussions maintenant - il n'y a pas de temps libre. Mais je serai libéré - j'écrirai certainement ce que je pense sur cette question.

  7. Fenribei

    Mais que puis-je dire ici?



Écrire un message